10 conseils pour anticiper vos jeux-concours sur Facebook (Mise à Jour CGU)

Le par | Catégorie: Réseaux sociaux.

Tags: , ,

(MAJ) Nous venons de mettre à jour une partie de cet article (Conseil numéro 4) suite aux nouvelles mises à jour des CGU Facebook en ce qui concerne les jeux-concours

Comme bien souvent, il est toujours difficile de trouver une solution pour améliorer l’acquisition du nombre de fans de manière organique. C’est sûr, il n’y a pas de secret, cela demande un travail de longue haleine et ce au quotidien.

Alors, c’est vrai il existe plusieurs solutions comme l’amélioration de l’expérience sociale, le brand content, l’optimisation de l’edgerank… Cependant, une des solutions les plus efficaces pour donner un coup de boost à votre communauté reste la mise en place d’un jeu-concours.

Force est de constater que cette solution permet la convergence de différents avantages à la fois pour les Community Managers mais aussi les fans : une expérience digitale ludique qui permet de gratifier et engager les fans de manière exclusive.

Certes, le processus peut être facile à mettre en place (il existe différents outils clés en mains), mais il ne faut pas oublier qu’une telle opération nécessite une préparation solide en amont.

En effet, il n’est pas rare de voir des marques jeter leur dévolu à tout prix sur les jeux-concours… une précipitation qui parfois peut amener à sous exploiter le potentiel de ces projets. Ou même pire en se cassant les dents sur certaines problématiques courantes dans ce genre d’opérations.

C’est pourquoi, aujourd’hui nous vous proposons sur YouSeeMii, 10 conseils à prendre en compte avant que vous vous engagiez dans la création d’un jeu-concours.

jeux_concours_facebook

1°) Donnez-vous un objectif

Ça peut paraître anodin comme ça, mais comme toute opération marketing il est impératif de s’imposer une ligne conductrice avec un objectif à la clé.

Naturellement, en premier lieu on peut s’amuser à pronostiquer ou désirer l’acquisition d’un certains nombre de fans/followers.

Toutefois, le plus important est d’aller un peu plus en profondeur en se posant les bonnes questions : qu’est-ce que je souhaite réaliser grâce à cette opération marketing ? Améliorer mon capital sympathie ? Recruter un certain profil de fan ? Optimiser le rayonnement social de mon image de marque ?

Vous êtes le mieux positionné pour répondre à ces questions et c’est uniquement en fonction de ces réponses que vous pourrez vous projeter les bons objectifs.

jeu_concours_carrefour_voyages.c2jqze2ddlw0004gck08sg4og.a4ylpop3ntc8ogkoo0k8coows.th

2°) Bien choisir sa dotation

Qui dit jeux-concours, implique automatiquement dotation ! Un réflex tellement naturel que certains fans sont surpris qu’il n’y ait pas de lot à gagner lorsqu’il faut répondre à une question basique sur Facebook par exemple.

Dans notre cas de figure il existe différentes écoles en ce qui concerne le choix de la dotation. Certains vous affirmeront qu’il n’y a que les gros lots qui fonctionnent : la dernière tablette High-tech, le voyage ou même encore mieux le gros chèque.

Alors oui c’est vrai, ça va marcher. Qui ne tenterait pas sa chance pour gagner un voiture ou de l’argent facile ? Maintenant quid de la qualité du recrutement en question et de vos objectifs que vous vous êtes imposés. Quelle valeur ajoutée pour votre marque ? Quelle identification, quel impact sur le long terme ?

Malheureusement, bien souvent les réponses sont négatives avec ce genre de gros lots. Bien entendu je ne dis pas qu’il s’agit systématiquement d’une mauvaise solution, mais il est impératif d’être en accord avec la ligne directrice que vous vous imposez au préalable selon vos besoins (cf. point numéro 1).

Une autre solution réside dans l’offre de lots en corrélation directe avec vos produits ou vos services. D’une part, il s’agit de dotations – dans la majorité des cas – moins coûteux à produire. En quelque sorte le ciblage est naturellement qualitatif car si les joueurs sont intéressés par votre lot, c’est qu’ils sont aussi attirés par vos produits.

De surcroît, le rayonnement de votre marque et le partage de ses valeurs marques sont plus facilement identifiables dans ce genre de cas de figure.

Enfin, ne vous focalisez jamais uniquement sur le gros lot. Pensez aussi aux joueurs qui sont derrière le peloton de tête ou qui n’ont pas été tiré au sort. Un goodies ou un avantage client est toujours la bienvenue pour consoler les « perdants ». A noter qu’un « coup de cœur du jury » peut aussi être un plus 😉

De quoi améliorer votre capital sympathie tout en perdurant le contact après le jeu.

mecanique-jc-fb

3°) Anticiper la mécanique de jeu

Là encore il existe différentes visions qui se défendent. Certains, prôneront plus facilement les mécaniques simplistes pour favoriser le nombre de joueur. Une théorie tout à fait correcte car elle va dans le sens du consommateur qui cherche du simple, du rapide, du pratique. Keep it Simple !

D’un autre côté, une mécanique plus compliquée devrait au premier abord susciter un engagement plus élevé chez les fans. Sur le papier il est vrai que ce genre de technique nécessite de la motivation auprès des joueurs car cela demande plus d’effort que de s’inscrire ses coordonnées ou répondre à une simple question.

Cependant, il ne faut pas se voiler la face, il y a de fortes chances que vous freiniez de nombreux joueurs et  pas spécialement ceux que vous désiriez. Par expériences, ce sont bien souvent les concouristes les plus motivés et ce peu importe le type de mécanique. Il arrive même qu’ils ne soient même pas intéressés par les lots mais uniquement la pure satisfaction du gain.

Pour palier ce genre de problème je vous conseille d’utiliser des lots en rapport direct avec votre marque/produit/service afin d’être en totale cohérence avec votre image de marque (autant faire d’une pierre deux coups) mais aussi éviter des lots « trop » attractifs qui pourraient inciter n’importe quel concouriste à jouer.

Toutefois, évitez dès que possible les simples systèmes de « votes » qui sont facilement manipulables par le biais de techniques bien connues par nos amis concouristes (créations de multiples comptes factices, achats/échanges de votes…).  

4°) Respecter les CGU

Quelle surprise nous avons eu de la part de l’équipe de Zuckerberg dans la soirée du Mardi 27 août ! Les CGU changent à nouveau (bon ça à la limite nous en avions l’habitude) avec de grands chamboulements en ce qui concerne les jeux-concours !

https://www.facebook.com/facebookforbusiness/news/page-promotions-terms

Facebook nous imposait il y a encore peu de temps quelques processus en matières de jeux-concours dans ses Conditions Générales d’Utilisations. Différentes règles qui furent méconnues ou oubliées (sciemment ou non) par quelque community managers avec les critères suivants :

  • Il est interdit d’utiliser des fonctionnalités natives de Facebook (like, partages, commentaires…) comme critères de participations,
  • Le bouton j’aime ne doit pas être utiliser comme mécanique de vote,
  • Il est impératif d’utiliser une application dédiée au jeu-concours,
  • L’annonce des gagnants ne doit pas être réalisé depuis la plateforme sociale (et ce même en messagerie privée).

ri-47f92

Néanmoins, c’était sans compte un grand revirement de veste de la part de Facebook. Désormais il est possible : 

  • d’organiser un jeu-concours sans application dédiée,
  • enregistrer des participations avec les fonctionnalités natives de Facebook (messages, commentaires et like)
  • utiliser les like comme mécanisme de vote.

Alors pourquoi un tel changement ?

« Money, Money, Money, must be funny in the rich man’s world ♪ » – ABBA

Naturellement, vous deviez vous en doutez mais si Facebook opère un changement c’est avant tout pour se procurer un nouvel avantage financier.

Voici la logique naturelle :

– de budget pour création d’application = + de budget médiatisation = + de revenus publicitaires

+ de post « jeux-concours » = + de promotions de post = plus de revenus publicitaires

En outre, il faut avouer que c’était un moyen simple de Facebook de laisser plus de liberté aux Community Managers qui étaient déjà nombreux à ne pas respecter ces règles.

De quoi lâcher prise face à un contrôle et une modération difficile d’un point de vue technique ou jugé trop sévère. Au moins tout le monde est désormais sur la même ligne de départ avec les mêmes contraintes / avantages.

Les risques pour la suite ?

Tout d’abord, cela peut s’avérer contraignant pour les utilisateurs au jour le jour avec une potentielle pollution du newsfeed inondé de posts sponsorisés de jeux-concours.

C’est aussi prendre le risque d’attirer beaucoup d’utilisateurs qui n’ont aucun affectif avec la marque sans pour autant les recruter (les messages étant visibles par tous les internautes qu’ils soit ou non fan de la page). En d’autres termes, c’est le meilleur moyen d’attirer nos chers amis concouristes qui n’hésiteront pas à sauter sur l’occasion de ces jeux-concours low-cost en contraintes de participations.

Quid alors du reporting et des retours pour l’image de marque, les objectifs, l’engagement de la communauté… Bref tous les avantages des jeux-concours cités en début d’article ?

Attention aux compteurs de « Like comme mécanisme de vote » dans des applications. Il s’agit d’une fonctionnalité facilement contournable pour les tricheurs et qui en plus est peu fiable car ils comptabilisent différentes interactions (nombre de likes, partages, commentaires, liens externes, liens en messageries privée, liens en commentaires…).

Enfin, quel contrôle d’un point de vue juridique ? Là encore cela nécessitera davantage de rigueur en matière de règlement (cf. conseil numéro 5).

Comment s’adapter à cette situation ?

Par conséquent, une question importante à se poser reste : dois-je développer une application ou non ?

Une application dédiée vous offrira encore différents avantages que vous ne réaliserez pas avec les fonctionnalités natives de Facebook :

  • Avoir une landing page dédiée et un univers graphique qui facilite l’identification et la notoriété de votre marque,
  • L’obligation d’aimer votre page fan afin d’augmenter la taille de votre communauté,
  • Proposer des mécaniques de jeux ludiques et plus approfondies (cf. conseil numéro 3),
  • Mettre en avant le règlement du jeux-concours,
  • Un contrôle et une modération possible des participations.

Maintenant tout dépendra des objectifs que vous souhaitez acquérir grâce à votre opération ? (cf. conseil numéro 1) L’une ou l’autre des pratiques ne répondra pas forcément à vos objectifs initiaux. Certes, une application est toujours plus onéreuses et bien souvent canalise du budget qui aurait pu être consacré à la médiatisation de votre opération (cf. conseil numéro 8). Toutefois, une application sera bien souvent plus rassurante d’un point de vue juridique, l’ampleur du lot et le mécanisme du jeu 😉

5°) Avoir un règlement en béton

Dans le point précédent, je vous parle de respecter les CGU mais il y a un élément à respecter de manière primordiale et ce peu importe le contexte : la loi.

Comme nous rabâchait à chaque fois mon professeur de droit : « Nemo censetur ignorare legem ! » (Nul n’est censé ignoré la loi). Or, la loi implique un règlement déposé sous huissier et ce peu importe la mécanique, le contexte, le lot…

C’est la loi du 21 mai 1836, qui régit les jeux-concours, prohibe les loteries de toute sorte en France et contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, la présence d’un huissier n’est pas obligatoire pour le tirage au sort (même si cela vous protège et/ou évite toute sorte de contestations).

Par conséquent, n’hésitez surtout pas à vous faire aider par des professionnels du domaine juridique et/ou organisme connaissant toutes les ficelles de ce genre de documents.

Il est en effet primordial d’avoir un règlement en béton pour éviter toutes déviances de la part des joueurs. Les concouristes scrutent et analysent au maximum ces documents juridiques pour en s’infiltrer dès que possible dans de failles potentielles.

JEU-CONCOURS = REGLEMENT = HUISSIER

NB : même si vous êtes sur Facebook, ne vous inquiétez pas il ne se mouille à aucun moment et vous tient responsable et autonome dans le domaine légal. Attention aux légalisations étrangères aussi.

1284654396

6°) Identifier et anticiper les méthodes concouristes

Difficile de toutes les évoquer dans un seul paragraphe (cela mériterait un article à part entière), mais il s’agit de problèmes à bien anticiper pour entre autre conforter votre choix concernant la mécanique de jeux (participations et désignation des gagnants).

Quelques exemples :

  • Changement d’adresse IP,
  • Sites / Forums d’échanges de votes,
  • Achats de votes,
  • Multiplications de faux comptes,
  • Tricher en ralentissant ou changeant les scores de jeux flash…

Il n’est plus anodin de voir dans certains règlements de jeux concours l’interdiction de ces méthodes peu scrupuleuses en mentionnant de manière explicite l’achat de votes ou même l’échange de votes (même si bon je reste dubitatif sur les preuves ou la base légale). 

La communauté concouriste est très étendue et facile d’accès donc n’hésitez pas à y jeter un petit coup d’œil. Il y a de tout : blogs, forums, site de référencement (avec les réponses bien entendu), sites internet qui vous permettent de jouer à votre place si vous adhérez à un abonnement payant (Plutôt royal n’est-ce pas ? Vous payez et on vous assure des lots en jouant à votre place. Parmi ces sites il y en a qui prône la formule « satisfait ou rembourser ») :)

7°) Modération

Lorsque vous faîtes appel à la participation des internautes, il y a bien souvent des déviances et c’est une des raisons pour laquelle je vous conseille de mettre en place une pré modération avant publication des contributions/participations.

Ça peut paraître anecdotique à première vue mais c’est le genre de détails qui peuvent être oubliés dans certaines campagnes digitales.

De quoi éviter certaines surprises avec des photos montages, des « zizis » en dessins ou autre fruit provenant de l’imaginaire d’internautes plaisantins :)

0606 facebook mobile ads

8°) Promouvoir son opération

Malheureusement si vous ne bénéficiez pas d’une notoriété imposante à l’origine, il est difficile de faire rayonner votre opération si elle n’est pas appuyée par de l’achat média.

Etant donné le support mentionné principalement, je vous conseille de réaliser une campagne de Facebook ads pour faire fructifier le potentiel de conversion par cette régie. Les possibilités de ciblages sont nombreuses, le support est commun avec l’emplacement de la publicité, vous pouvez directement redirigé vers l’application dédiée au jeu-concours. Bref, what else ?

Néanmoins, cela ne vous empêche pas de communiquer sur d’autres canaux de communications la présence de votre jeu.

Exemples : site internet, PLV, Google adwords, Display, brochures, packaging produit…

NB : il est interdit de dire explicitement ou sous-entendre que le jeu est recommandé par Facebook dans vos Facebook ads ou même de mentionner des pratiques contraires aux CGU. Les Facebook ads sont d’ailleurs régies aux législations nationales et vous devez ainsi focaliser les critères de ciblages vers une cible ayant au minium 18 ans selon les cas de figures.

expense-report-with-chart

9°) Reporting

Mesurez dès que vous pouvez vos performances au sujet de votre opération marketing. Cela vous permettra d’identifier clairement le(s) point(s) négatif(s) afin de mieux anticiper les prochains jeux concours. C’est le genre d’opération qui nécessite de l’expérience et du recul pour se perfectionner car les erreurs sont faciles à commettre.

Parmi les KPI vous pouvez notamment mettre en exergue les suivants :

  • Visiteurs de l’application,
  • Visiteurs uniques,
  • Joueurs,
  • Taux/Tunnel de transformation de joueurs,
  • Temps moyen passé sur l’application
  • Nombre d’opt-in,
  • Nombre de bonnes/mauvaises réponses,
  • Provenance des joueurs,
  • Partages de l’opération sur les réseaux sociaux/mails/sites web,
  • Profil type du joueur (sexe/âge/lieu/navigateur utilisé…),
  • Evolution de la communauté recruté vs avant opération,
  • Interaction/engagement social pendant le jeu (vs avant),
  • Nombre de feedback négatifs/positifs,
  • Nombre d’interventions techniques,
  • Timing de recrutement de joueurs…

Naturellement, la liste est non exhaustive et je vous laisse libre de trouver d’autres critères 😉

10°) Être transparent

Ce dernier point peut paraître énigmatique mais il en reste très simple. Jouez franc jeu avec vos internautes.

Lors de ce genre d’opérations, les internautes peuvent être tendus/passionnés par les enjeux qui peuvent être provoqués par l’appât / participation au jeu-concours. Il n’est donc pas souhaitable de cacher des informations ou manipuler la vérité (c’est déjà touchy dans d’autres contextes mais ça l’est encore plus dans ce cas de figure).

Restez le plus clair possible que ce soit pour les modalités de participations (comment et où jouer), ainsi qu’au sujet des désignations de gagnants (processus de contact, prix des lots, expéditions, lots non échangeables contre de l’argent…). L’utilisation des données provenant des internautes doit être aussi expliqué pour que ce soit limpide à leurs yeux et éviter tout quiproquo.

Répondez dès que possibles aux critiques négatives et il n’est pas rare de voir des messages de délations pour faire annuler certaines participations de vrais e/ou faux « tricheurs » (les concouristes aiment bien se dénoncer mutuellement pour bien souvent éliminer un concurrent direct). Un message de ce type sans réponse peut envenimer la situation et je vous conseille d’anticiper ce genre d’évènements.

Matthieu Dixte

Matthieu Dixte

Matthieu Dixte

Digital Native et Webmarketeur grâce à des études associant tourisme, commerce et webmarketing. Une devise simple rythme mon quotidien pour améliorer au maximum l’expérience client : KISS (Keep It Simple and Stupid).
Matthieu Dixte

Vous aimerez aussi...