21 conseils pour optimiser votre profil sur les réseaux professionnels

Le par | Catégorie: Intermédiaire, Réseaux pros.

Tags: , ,

Depuis deux semaines nous vous avons présenté le cadre ainsi que le fonctionnement des deux principaux réseaux sociaux professionnels du web : LinkedIn et Viadeo. Véritables faux jumeaux du web, ces derniers connaissent depuis peu des mutations flagrantes pour se positionner en leader du marché « réseautage digitale ».

Toutefois aujourd’hui nous allons nous positionner en tant qu’utilisateur en partageant quelques conseils qui vous permettront d’optimiser votre profil professionnel.

1. Créez votre profil

Bien entendu ce conseil est le plus basique possible mais reste malgré tout un élément déterminant. Qui choisir entre les différents acteurs : Viadeo, Linkedin, Xing… ? Pour ma part j’ai une petite préférence pour Viadeo. Ceci dit c’est peut être mon côté chauvin qui me joue des tours et comme on dit « les goûts et les couleurs ça ne discute pas ! ».

Par conséquent je vous conseille de bien réfléchir aux objectifs que vous vous donnez. L’idée n’est pas d’être inscrit pour être présent, mais bien de s’épanouir avec l’outil et faire en sorte qu’il réponde à vos besoins. Posez-vous les bonnes questions, testez les différents outils s’il faut et tout ira bien J

2. Être professionnel 

On a beau comparer ces outils à des Facebook, cela n’en reste pas moins des outils professionnels. Alors comportez-vous en tant que tel. Cela va de soi mais faîtes attention à votre langage, écriture (fautes d’orthographes à proscrire !), profil… Votre e-reputation est plus qu’en jeu.

3. Mettez à jour vos informations

Comme indiqué dans notre précédent article : le profil professionnel est tout à fait comparable à un CV digital aux yeux de tous.

Les recruteurs font directement leur marché sur les réseaux sociaux et en particuliers les réseaux sociaux professionnels.  A noter que selon une étude 78% des employeurs enquêtés ont utilisé les réseaux sociaux au moins une fois dans une opération de recrutement. Plus précisément : 10% d’entre eux affirment systématiquement utiliser ces outils pour dénicher des profils.

L’objectif de ces « enquêtes » est tout d’abord de faire un rapprochement entre CV et profil (75%). C’est aussi un excellent moyen pour eux de connaître des informations telles que la formation et l’expérience des candidats, les réseaux, les traits de personnalité, les discussions sur ces forums ou encore les activités extra-professionnelles.

Or tous ces éléments gagneront en crédibilité si votre profil professionnel est mis à jour régulièrement.

4. Personnalisez votre URL

Comme sur Facebook il vous est possible de personnaliser l’URL de votre profil professionnel. L’intérêt ? Améliorer votre visibilité sur le web et notamment sur les moteurs de recherches. Le rewriting est une règle de base en SEO et elle s’applique aussi aux réseaux sociaux.

Ne vous faîtes pas d’illusion, la majorité des employeurs vont s’amuser à Googler votre nom. Augmentez vos chances qu’ils tombent facilement sur votre profil professionnel (et non sur vos photos de soirées bien arrosées).

5. Optimisez votre titre

Là encore tout est question de visibilité. Bien entendu cela améliorera votre référencement naturel mais cet élément aura surtout un impact sur les résultats du moteur de recherches interne du réseau social en question.

Ainsi posez-vous ces questions primordiales : Comment voulez-vous être présenté ? A quoi voulez-vous être rattaché ?

Votre titre va vous suivre partout sur la toile et notamment sur ces outils. C’est pourquoi il est important de l’optimiser afin d’être reconnu sous cette « étiquette » auprès de votre réseau numérique et surtout en particulier auprès de recruteurs potentiels.

6. Focalisez-vous sur votre biographie.

Il s’agit de la même chose que pour votre titre. Pensez à des mots clés qui vous permettront d’être mieux visible ou être rattaché à des compétences ou domaines professionnels que vous désirez.

Or la biographie apporte bien plus de matière que votre titre. Tout peut se jouer ici. C’est en quelques sortes votre présentation qui influencera le jugement de votre « lecteur ». Il existe d’ailleurs de nombreux articles sur le sujet qui vous permettront de rédiger la meilleure biographie possible sur les réseaux sociaux professionnels.

Pour ma part je vous conseille de faire court : 1 minute doit amplement suffire pour se faire une idée de votre profil professionnel (par conséquent on évite les romans et ce même si vous êtes écrivains).

Soyez le plus claire possible pour votre lectorat. Mon professeur de géographie nous citait très souvent Nicolas Boileau : « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement – Et les mots pour le dire arrivent aisément. ». Enfin terminez par un « call to action » pour apporter plus de vie et d’intention à votre biographie.

7. Ajoutez une photo

Alors photo ou non ? C’est toujours la question qui se pose en matière de CV. Bien entendu c’est la porte ouverte à certaines déviances en matière de recrutement. Même si nous sommes encore en 2012 le délit de faciès perdure et a encore de l’avenir devant lui a priori.  

Toutefois à l’heure du numérique la présence d’une photographie est entré dans les mœurs digitaux grâce aux réseaux sociaux. L’absence d’une photo pourrait même créer quelques soupçons ou une impression de profil mal renseigné.

Naturellement je n’ai pas besoin de vous rappeler l’importance de l’image que vous dégagez sur celle-ci.

A titre indicatif : ce 7e conseil est incontournable si vous êtes une blonde à forte poitrine.

8. Ajoutez des mots clés et des compétences

Une nouvelle fois il s’agit d’un argument SEO. C’est aussi un excellent moyen de mettre en valeur vos compétences de votre recruteur comme il est courant de faire sur votre CV.

Les réseaux sociaux comme LinkedIn ou Viadeo vous permettent même de noter ou analyser vos compétences. Ainsi les personnes qui visitent votre profil se feront une idée rapide de vos points forts mais aussi vos points faibles.

9. Détaillez au maximum vos expériences

Plus vous serez précis, moins le recruteur ne se posera de question sur vos expériences et/ou compétences. N’hésitez pas à remplir pour chaque poste vos responsabilités, vos tâches, missions réalisées, objectifs atteints, formations…

De plus le fait de remplir l’ensemble de vos expériences, apportera de la matière sémantique qui une nouvelle fois apportera un plus côté SEO.

10. Mettez en valeur votre « vitrine à trophées »

Allez encore plus loin en chiffrant directement vos réalisations afin d’augmenter votre crédibilité.

N’hésitez pas à poster vos prix, réussites importantes et autres récompenses professionnelles. Il n’y a aucun mal à se «vanter» un peu sur ce genre de plateforme. Le contexte s’y prête mieux tant que c’est légitime et que vous restez honnête.

 

11. Affichez vos recommandations 

Linkedin ou même viadeo vous permettent de mettre en avant des recommandation externes qui proviennent de votre réseau professionnel. Par conséquent n’hésitez pas à en demander auprès de vos pairs. 

Cependant je vous conseille de les diversifier car cela perd en crédibilité si vous n’en demandez qu’à vos collègues de travail ou vos anciens amis d’université… 

12. Pour débuter : le réseautage de proximité

Vous ne savez pas par où commencer ? Ajoutez en contact votre réseau proches: collègues de travail actuels, amis d’université, famille, clients, fournisseurs… On ne dirait pas comme ça mais ça va très vite 😉

13. Personnalisez vos messages

Afin de vous faciliter la tâche, les différents outils rendent automatiques certains messages comme les requêtes de contact par exemple. 

La grande majorité des membres sont familiers avec ce genre de message standard et en abuse (de quoi les faire passer pour des spams du réseautage). Pour l’amour de Dieu personnalisez ces messages une fois pour toute. Il n’y a rien de pire que recevoir des alertes ou des requêtes avec des messages bateaux envoyés par «Viadeo». Cela donne vraiment peu d’importance dans vos intentions de réseautage. 

De plus personne n’est dupe puisque tous les utilisateurs de ces outils connaissent déjà ces messages pré-programmés…

14. Faîtes savoir que vous êtes sur des réseaux professionnels (e-mails, réseaux sociaux…)

Relayez votre présence sur tous les supports où vos communiquez déjà avec votre propre réseau. C’est un moyen et efficace de partager votre profil.

Publiez le en tweet, sur votre mur, renseignez l’URL (personnalisée) dans vos renseignements sur les différents réseaux sociaux, faîtes un e-mailing, parlez en
autour de vous… Suscitez votre propre bouche à oreille. Vous êtes votre produit et vous devez vous vendre :)

15. Exprimez-vous sur le web

Plus vous serez visible sur le web, plus vous augmentez vos chances de communiquer votre profil professionnel. 

En outre si vous avez plusieurs profils en ligne sur différents réseaux sociaux comme Linkedin, Twitter, Google +, Facebook, un blog… ces derniers peuvent tous être reliés entre eux. Or cela va améliorer votre visibilité globale sur le web mais aussi améliorer votre classement dans les moteurs de recherches. 

16. Soyez impliqué et actif dans les groupes

Partez à la recherche de groupes qui sont en liens avec vos enjeux professionnels. Impliquez vous dedans en communiquant un maximum avec la communauté. 

Tout d’abord cela vous permettra de vous enrichir car ce sont les lieux idéaux pour échanger sur des problématiques du quotidien. Enfin c’est l’endroit rêvé pour se faire de nouveaux contacts avec notamment des recruteurs possibles ou même des dirigeants d’entreprises. 

Certains groupes organisent même des rencontres IRL plutôt conviviales (c’est dans 200% des cas autour de verres alcoolisés) qui boostent un maximum le contact et votre réseau professionnel.  

17. Partagez du contenu

Cet élément met en valeur vos connaissances mais aussi votre activité de veilleur tout en améliorant votre visibilité sur le réseau. 

18. Traquez vos liens

 C’est bien beau de partager du contenu mais vérifiez s’ils sont bien lus ou tout du moins s’ils suscitent un intérêt. D’ailleurs ces indicateurs vous permettront de voir en partie votre visibilité sur les outils. 

Certes ce n’est pas primordial mais ça vous donne un indicateur simple et rapide à mettre en place et qui peut s’avérer utile si vous considérez ces plateformes comme des vecteurs de communication vers vos sites.  

19. Référencez votre blog

A l’instant je vous parlais de vecteur de communication et ça tombe bien car vous pouvez naturellement y partager vos billets de blogs mais vous pouvez tout aussi bien le référencer. C’est le cas entre autre chez Viadeo qui références les blogs de ses membres via un portail interne. Vous allez dire que je radote mais une nouvelle fois cela améliore votre visibilité mais aussi votre mécanisme SEO.

20. Utilisez des applications 

Viadeo ou même LinkedIn proposent des add-ons qui vous permettent d’enrichir votre utilisation voire même de collaborer avec votre réseau. On y retrouve par exemple des outils de présentations (Slideshare), des systèmes de sondages, de e-book, calendrier, blog, synchronisation twitter… 

Bref ce sont des couteaux suisses qui amélioreront vos outils de travail ou qui vous incitera à les utiliser plus souvent.

 21. Restez connecté en multiscreen

Qui dit réseau social, dit aussi mobilité. Téléchargez les applications smartphones ou tablettes de votre réseau professionnel préféré. C’est un moyen simple de rester en contact avec votre réseau pendant des temps passifs, durant les évènements IRL (cf. conseil 16) voire même si vous êtes en déplacement professionnel. 

Enfin les systèmes d’alertes vous permettront d’être plus réactif et impliqué comme vous pouvez l’être plus facilement sur les réseaux sociaux généralistes du type Facebook ou Twitter 😉 

Aussi sur le sujet:

 

L’ADN des faux-jumeaux Viadeo – LinkedIn (Part1)
La mutation de l’ADN des faux-jumeaux Viadeo – LinkedIn ? (Part2)

Matthieu Dixte

Matthieu Dixte

Matthieu Dixte

Digital Native et Webmarketeur grâce à des études associant tourisme, commerce et webmarketing. Une devise simple rythme mon quotidien pour améliorer au maximum l’expérience client : KISS (Keep It Simple and Stupid).
Matthieu Dixte

Vous aimerez aussi...