5 astuces pour gérer efficacement un groupe sur Facebook

Le par | Catégorie: Réseaux sociaux.

Tags:

Un groupe sur Facebook est un moyen pratique et efficace d’échanger autour de problématiques particulières. Tout le monde peut créer un groupe, que ce soit un particulier à partir de son profil personnel ou une marque à partir de sa page.

Les groupes sont utiles pour mettre en place un espace de communication séparé afin de partager des informations. C’est un peu comme un forum public sur lequel tout le monde peut s’exprimer si le groupe est ouvert, ou accueillir uniquement un nombre restreint de personnes pour un groupe privé.

Gérer un groupe sur Facebook requiert un travail complémentaire à la gestion d’une page ou d’un profil, mais avec ces 5 astuces essentielles, vous allez (ré)exploiter tout le potentiel des groupes pour vous-mêmes ou pour votre marque.

groupe facebook

Astuce nº 1 : activez les notifications

Grâce aux notifications, vous savez ce qu’il se passe dans votre groupe : les questions, les commentaires et les interactions de vos membres. Une fois dans votre groupe, que vous soyez seul à l’administrer ou plusieurs, il est fortement conseillé d’activer vos notifications pour ne rien manquer. Rien de pire qu’une personne qui pose une question qui reste sans réponse.

groupe facebook

Les notifications sont utiles pour le contenu, mais elles peuvent aussi vous prévenir lorsqu’un nouveau membre tape à votre porte. Pour cela, il faut vous rendre dans les paramètres de gestion de votre groupe, puis dans le menu “notifications des demandes”.

groupe facebook

Ainsi, si vous êtes plusieurs à gérer un groupe, une personne peut être exclusivement en charge de l’intégration des nouveaux membres quand une autre peut se concentre uniquement sur le contenu et les échanges du groupe.

Astuce nº 2 : filtrez les entrées

L’intérêt d’un groupe réside dans la qualité des échanges qui y transitent. Accueillir tout le monde sans restriction n’est pas forcément le plus adapté. Pour ne pas perdre du temps, une bonne pratique consiste à forcer les personnes souhaitant intégrer votre groupe à répondre à quelques questions simples. Une manière de sélectionner les internautes au moment de leur demande, comme un candidat le ferait à un entretien d’embauche.

Cette option est disponible dans les outils de gestion du groupe, puis dans le menu “demandes d’adhésion”.

groupe facebook

Ces questions vous permettent d’accéder à des informations pour vérifier la pertinence de la demande d’adhésion au groupe. Quelques exemples :

  • Une association d’anciens élèves qui souhaitent vérifier que la personne a bien fréquenté l’école peut demander des détails sur la promotion ou le cursus suivi.
  • Un organisme qui fait des cours en ligne peut demander l’e-mail qui a servi à l’inscription afin de “matcher” les données et s’assurer qu’il s’agit bien de la bonne personne.
  • Un groupe thématique sur le cinéma peut demander des informations sur les derniers films regardés (critique, analyse…) afin de s’assurer de la passion du futur membre.
  • On peut aussi demander de lire et de valider les règles de modération du groupe à travers de ces questions. Une bonne manière d’imposer des règles de déontologie.

Astuce nº 3 : supprimez les invités indésirables

Malgré toutes vos précautions, il est possible que des membres de votre groupe puissent déraper. Commentaires indélicats, publicités intrusives, comportements inappropriés… si après plusieurs avertissements, un membre de votre groupe est toujours incontrôlable, vous pouvez supprimer son accès.

groupe facebook

À partir de son profil, vous pouvez accéder aux paramètres permettant de le supprimer puis de supprimer également son contenu et ses commentaires des sept derniers jours. Il est aussi possible de bloquer toutes les futures demandes pour revenir dans le groupe.

Astuce nº 4 : faites la promotion de votre groupe

Plus un groupe comptera de monde, plus il sera susceptible d’être actif et de créer de la valeur pour ses membres. Pour ce faire, Facebook propose des options permettant d’en optimiser la découverte.

groupe facebook

Vous pouvez ajouter des tags, une description, un titre, une adresse, etc. Autant de leviers potentiels pour en faire promotion, surtout si la page liée à votre groupe est un commerce local.

Pour qu’un groupe fonctionne bien, il lui faut aussi une ligne éditoriale claire et un objectif précis. À quoi va-t-il servir ? Quelles informations allez-vous partager ? En quoi son contenu sera différent de celui de votre page officielle ? À quelle fréquence publierez-vous des informations ?

Astuce nº 5 : regardez vos statistiques

Une fois que votre groupe passe le cap des 250 membres, vous avez accès à des données statistiques sur son activité. Ne passez pas à côté, car ces informations sont importantes pour savoir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Engagement, interactions, données sociodémographiques, nombre de membres… toutes ces variables mesurent la vie de votre groupe et vous permettent aussi de déterminer le type de contenu le plus engageant et les moments dans la journée où votre groupe est actif. Une donnée importante pour programmer par avance votre contenu aux moments les plus cruciaux.

Astuce bonus : exemples et bonnes pratiques des meilleurs groupes Facebook

S’il est impossible de tous les lister, voici quelques exemples qui pourront vous donner des idées pour animer votre groupe :

 

Si créer un groupe ne remplacera jamais une page Facebook en termes d’impacts et d’audience, c’est toutefois un levier marketing supplémentaire à explorer pour fidéliser votre communauté, segmenter votre information et construire, sur le long terme, une stratégie marketing efficace.

Suivez moi

Julien Redelsperger

Spécialiste créatif et innovant en marketing de contenu et stratégie de communication numérique, je travaille depuis le Canada en tant que manager, consultant et rédacteur free-lance.
Suivez moi

Vous aimerez aussi...