5 idées à puiser dans le CM Twitter de Tropicana

Le par | Catégorie: Réseaux sociaux.

Il fait beau, c’est l’été, alors c’est décidé, aujourd’hui dans notre série “cas d’écoles”, nous vous proposons la marque de jus de fruits Tropicana. Nous vous avions déjà présenté différents exemples de community management sur Facebook avec Granola ou même Tic Tac France. Mais cette fois-ci, nous allons nous concentrer sur un exemple dédié à Twitter.

Naturellement Tropicana réalise une excellente communication aussi sur Facebook, mais c’était surtout l’occasion d’apporter de nouveaux éléments d’inspiration. La marque Tropicana répond d’ailleurs sans trop de problèmes aux codes de communication qui sont spécifiques à la plateforme de micro-blogging : habillage graphique, utilisations de hashtag (sans abus : 3 au grand maximum)…

alaune-tropicana

En dehors de ces critères de base pour bien communiquer sur Twitter, nous vous proposons 5 autres principes dont vous pouvez vous inspirer du CM de Tropicana.

1) Hashtags tendances

Comme indiqué au préalable, Tropicana répond parfaitement aux codes de communication qui lui sont imposés par la plateforme de micro-blogging et cela passe notamment par une utilisation appréhendée des hashtags. Cela s’illustre notamment par l’utilisation de hashtags déjà populaires parmi le coeur de cible de Tropicana avec par exemple :  #Momlife (+ 7 400 tweets sur les 30 derniers jours avec ce hashtag).

Image 8

Deux avantages évidents : la proximité qui se crée avec une authenticité dans le discours mais aussi une certaine visibilité de part le taux d’utilisation de ces hashtags par les twittos.

La marque s’est aussi accaparée certains hashtags comme le #TropicanaDIY qui lui permet ainsi de catégoriser les publications qui concerne cette thématique précise de leur charte éditoriale, ou le détournement de hashtag avec par exemple #TropTruths (au lieu de LifeTruths).

Image 7

Tropicana essaye aussi d’engager directement ses followers en confrontant deux préférences de consommation : #TeamPulp vs #TeamNOPulp. L’occasion idéale pour créer de l’affectif, récupérer quelques insights consommateurs mais surtout ancrer l’image de marque dans l’esprit des consommateurs.

A noter que nous vous avions déjà donné quelques conseils sur le blog YouSeeMii pour choisir le parfait hashtag sur Twitter 😉

2) Contenu multimédias

En plus du contenu sémantique, Tropicana accentue de communication sur les visuels. La quasi totalité des tweets générés contiennent au moins un élément multimédia que ce soir sous forme de photos ou de vidéos avec Vine.

Image 6

Dès qu’ils le peuvent les photos sont taillées au bon format newsfeed qui permet depuis plusieurs mois d’afficher par défaut les photos ouvertes.

D’une part, c’est intéressant d’un point de vue esthétique car cela apporte une accroche visuelle plus importante parmi un flux d’information très dense sur Twitter.

De surcroît, il s’agit d’un contenu facilement déclinable sur d’autres supports sociaux. L’inconvénient est que ces formats génèrent des urls qui vous réduisent considérablement votre espace d’expression. Il faut donc être plus succinct tout en restant le plus compréhensible possible 😉

3) Contenu de marque pour prolonger l’expérience

Même si vous êtes sur Twitter qui représentent certaines contraintes de communication (140 caractères disponibles, information en temps réel…), cela ne vous empêche pas pour autant d’avoir une réflexion anticipée concernant votre charte éditoriale.

Tropicana l’a encore bien assimilé en proposant du brand content varié mais qui reste constamment cohérent avec ses valeurs de marques et les besoins clientèle.

On retrouve ainsi des tutoriaux, des quiz, des recettes ou même des wallpaper. Le dernier exemple est très une idée très simple et accessible. C’est d’autant plus judicieux dans le sens où cela incite les internautes à arborer indirectement les couleurs de la marques.Image 4

Image 5

Car la communication de Tropicana est certes authentique et en phase avec Twitter, mais leurs CM ne manquent jamais une occasion de réaliser un placement produit dans leurs interventions.

4) Petits gestes d’attention auprès des fans

Ça peut paraître simple comme ça mais ce sont toujours les petites attentions qui font la différence. La clé de voûte d’une bonne communication sur les réseaux sociaux, dépend des liens que vous tissez avec votre communauté.

Cela se témoigne notamment par la proximité que vous réussissez à intégrer entre vos clients et votre marque. La communication ne se réalise pas uniquement dans un seul sens, à vous d’inciter un retour ou interaction, mais surtout de revaloriser ces engagements naturels.

Image 10Il suffit de peu parfois : un retweet, une réponse/mention agréable ou même un favoris qui sur Twitter s’apparente à un like. Tropicana a bien compris l’influence que cela peut avoir sur son image de marque et le capital sympathie qui peut être généré avec ces petites attentions ou des messages « sans prise de tête ».

Image 12

Image 15

5°) Opération créative

Tropicana, c’est aussi un des premiers exemples d’opération créative sur Twitter pour cette année 2014.

Pour rappel, en janvier, la marque avait mis en place une opération de communication liée aux bonnes résolutions. Même si on ne les tient que très rarement, les utilisateurs de Twitter évoquaient naturellement leurs objectifs personnels en cette année 2014.

La marque de jus de fruit a donc saisit l’occasion en capitalisant sur « 50 bonnes résolutions » qui vantaient systématiquement les mérites de leur nouveau jus d’orange allégé en sucre (le sucre est première critique qu’ils subissent sur les réseaux sociaux).

tropicana-1

Le concept était relativement simple : affirmer la proximité qu’ils ont avec leurs clients en s’imposant comme un partenaire contre les tentations alimentaires qui vont à l’encontre de leurs résolutions.

Un hashtag conversationnel a été mis en place (#Resolutionrescue) et par la suite, Tropicana  réalisait et partageait des animations vidéos humouristiques qui mettaient en valeur les messages des internautes.

Naturellement, il y avait une carotte à la clé pour inciter les internautes à partager des tweets avec la possibilité de remporter des goodies aux couleurs de la marque.

En somme, une opération originale et ultra personnalisée qui a permis de mettre sur le devant de la scène un nouveau produit. Le seul défaut à cette opérations est que ces interventions en « one to one » n’étaient disponibles que via des accès privés youtube. Cela aurait été peut être plus intéressant sous des formats Vine ou en partage public pour facilité la vitalité du brand content.

Image de prévisualisation YouTube

Matthieu Dixte

Matthieu Dixte

Digital Native et Webmarketeur grâce à des études associant tourisme, commerce et webmarketing. Une devise simple rythme mon quotidien pour améliorer au maximum l’expérience client : KISS (Keep It Simple and Stupid).
Matthieu Dixte

Vous aimerez aussi...