Comment exploiter Pinterest au profit de sa marque et ses produits

Le par | Catégorie: Réseaux sociaux.

Tags: , , , , , , , ,

S’il y a bien un réseau social dont parle peu et qui mériterait plus d’attention c’est bien Pinterest. Souvent copié d’un point de vue ergonomie, l’outil séduit de plus en plus d’internautes et notamment des Français (la preuve en est que Pinterest a décidé de conquérir le territoire gaulois en y installant des locaux).

L’entreprise californienne ne communique pas de données, mais selon Comscore, Pinterest aurait atteint 48,7 millions d’utilisateurs en Février 2013. Aux Etats-Unis l’outil connaît un succès sans précédent et notamment auprès de la gente féminine qui représente 80% des utilisateurs.

De récentes études américaines démontrent aussi l’influence de l’outil comme étant un véritable déclencheur d’achat. Même si l’outil fut à ses débuts qu’un “simple” outil de partage et de curation, il s’apparente désormais à un boosteur d’inspiration. Un constant qui est d’ailleurs chiffré avec 69% des cyber-acheteurs américains qui déclarent avoir acheté ou découvert un produit qu’ils désiraient acheter suite à une consultation sur Pinterest (contre 40% pour Facebook).

Par conséquent, quels avantages pouvez-vous exploiter avec cette plateforme ? Comment débuter et appréhender ce réseau social ? Voici 10 conseils qui vous aideront dans vos démarches de Community Management sur Pinterest :

home-pinterest

1°) Posez-vous les bonnes questions

La question paraît toujours anecdotique mais c’est clairement le b.a.-ba pour débuter. Pour vous positionner sur un tel canal de communication, il faut que vous vous demandiez au préalable si le jeu en vaut réellement la chandelle ?

  • Est-ce que mes clients s’y trouvent ?

  • Est-ce qu’on parle déjà de moi ?

  • Combien de temps j’ai à consacrer à cet outil ?

  • Est-ce que j’ai une vision court-termiste ou à long terme ?

  • Est-ce rentable pour mon business ?

  • Quelle valeur ajoutée j’arrive à transmettre par le biais de cette plateforme sociale ?

  • Est-ce que cela répond-t-il à un objectif ou une problématique que je me suis fixé en tant que marque ?

Bref, la liste est non exhaustive mais il est primordial de vous poser les bonnes questions avant de vous jeter à l’eau. Naturellement, qui ne tente rien n’a rien et il est toujours préférable d’expérimenter. Néanmoins, une prise de hauteur et une réflexion en amont vous permettront de vous confronter à moins de contraintes dans le futur en respectant une cohérence de communication.

 

2°) Rayonnement social

Une des particularité de Pinterest est qu’il vous permet d’afficher votre présence social media directement dans le descriptif de votre compte. Ainsi, il vous sera possible de partager votre page Facebook, compte Twitter ou même Google+.

social-media-pinterest

Ce rayonnement social est notamment l’occasion d’apporter une nouvelle porte d’entrée vers vos autres comptes sociaux. Ainsi, vous inciterez les internautes à vous suivre sur ces plateformes sociales.

N’oubliez pas qu’il est plus judicieux de communiquer de manière unique selon le réseau social utilisé. Chaque outil ne dispose pas des mêmes codes de langages, comportements ou même communauté.

N’hésitez pas non plus à mentionner l’adresse de votre site internet. Pinterest vous demandera notamment de réaliser un processus afin de “certifier” la propriété de votre site internet en intégrant un bout de code sur ce dernier.

Une fois la vérification terminée, Pinterest réalisera un back-link vers votre site web qui ne sera pas en “no-follow”. En d’autres termes, cela permettra de vous donner un lien supplémentaire qui pourra être indexé et favoriser votre classement dans les moteurs de recherches.

 

3°) Créez du contenu

Comme je vous l’indiquais au préalable, Pinterest est avant tout un booster d’inspiration auprès des consommateurs. La plateforme sociale dispose d’une ergonomie agréable qui facilite la navigation et la consultation du contenu multimédia et ce notamment à travers des supports mobiles (smartphone et tablettes).

Par conséquent, cela vous impose une réflexion et un travail approfondie en ce qui concerne le rendu graphique de vos publication. Cet effort graphique doit s’avérer être un leitmotiv dans votre stratégie de contenu. Exploitez au mieux l’espace et les visuels pour améliorer l’identification de votre marque.

En effet, il ne faut pas oublier que par nature, Pinterest facilite le repartage de contenu via la fonctionnalité “Repin”. C’est pourquoi, il serait dommage que votre contenu d’origine connaisse un fort succès sans pour autant que vous puissiez exploiter cette visibilité.

Démarquez ainsi vos publications avec votre charte graphique, un agencement unique, un logotype discret… Enfin n’’oubliez surtout pas d’indiquer la source web du contenu car elles sont toujours indiquées et associées à chaque contenu partagé.

Le petit plus de Pinterest est aussi le fait que vous pouvez nourrir vos “boards” de manières colaborative avec plusieurs comptes. Pourquoi ne pas générer du contenu avec des partenaires ou via différents membres de votre équipe ? Cela peut donner une touche encore plus humanisante et authentique à vos démarches social media.

Enfin, posez-vous systématiquement cette question avant de publier du contenu : quelle valeur ajoutée j’apporte aux internautes et à mes objectifs de marque ? Pinterest n’en reste ni plus, ni moins qu’un vecteur de communication. Il est impératif qu’il suscite l’intérêt auprès des internautes mais aussi qu’il conforte ou revalorise votre savoir-faire métier.

 

4°) Abonnez-vous

L’objectif ici n’est pas de réaliser du mass-follow mais bien de sélectionner des comptes cohérent dans votre stratégie de contenu.

Cela vous permettra d’une part de puiser et repartager du contenu UGC (User Generated Content). Puis, tout aussi bien d’identifier le type de publications qui fonctionnent ou non auprès de thématiques affinitaires en cohérence avec celles de votre cible recherchée (tout en gardant un point d’ancrage avec vos objectifs de marque).

Enfin, c’est bien évidemment un moyen de favoriser votre indexation dans les requêtes d’internautes et de faire découvrir à certains comptes que vous êtes présents. Toutefois, évitez toute notion de mass-following qui pourrait être perçue comme du spam ou une manipulation pour sur-optimiser votre visibilité.

A noter que Pinterest vous proposera naturellement de suivre certains comptes avec qui vous êtes déjà en contact sur d’autres réseaux sociaux comme Facebook, Google+ ou Twitter.

5°) Interagissez

Certes, l’objectif numéro un de votre page Pinterest est de diffuser du contenu qui sera directement lié à vos produits / services. Mais quitte à être présent, je vous conseille aussi d’être pro-actif vis-à-vis des contenus d’autres comptes Pinterest en interagissant via les j’aime, commentaires ou repins.

Tout d’abord, cela peut vous aider à trouver des repères en matière de communication et d’analyse comportementale.

Le second avantage est de tisser le plus naturellement possible des liens avec d’autres utilisateurs (comptes personnels ou non) et pourquoi pas mettre en place par la suite une opération “d’influenceurs” (personnellement je déteste ce termes mais le plus utilisé dans notre milieu professionnel).

 

6°) Utilisez les bons outils

Pinterest met à votre disposition un panel d’outils qui vous aideront dans votre Community Management.

Monitoring : une application existe sur smartphone ou tablettes afin de mettre à jour le contenu ou être alerté via des notifications pushs.

Partage : via les ressources Pinterest vous trouverez différents plugs-in qui ont pour but de faciliter le partage du contenu provenant de votre site internet via les boutons “share” ou même des widgets (pins, profile et board). 

Reporting : là encore il existe un outil d’analyse native qui vous permettront de mesurer vos performances (pour cela vous devez avoir certifié votre site internet).

pinterest-analytics

7°) Parlez-en autour de vous

Afin de recruter vos premiers followers, il vous sera nécessaire de communiquer votre présence à travers d’autres moyens de communication. Cela peut s’illustrer à travers une communication online (site internet, e-mailing, display…) ou offline (PLV, flyers, bouche à oreille, carte de visite…). N’oubliez pas non plus que vos partenaires ou employés peuvent aussi jouer le rôle de prescripteur via le bouche à oreille.

Tous les moyens seront bons à prendre afin d’optimiser votre acquisition d’abonnés. Certes, ce n’est pas le nombre ou la taille de votre communauté qui compte. Cependant, il est préférable et plus agréable de ne pas communiquer dans le vide ;)

 

8°) Les Rich Pins

Pinterest a pris conscience de la synergie commerciale qu’il génère et tente de la favoriser grâce à la mise en place des « Richs Pins » qui sont des méta-données commerciales (stock et prix) s’affichant lors d’un partage sur le réseau social.

Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous avions déjà consacré un article “Boostez votre Pinterest avec les Rich Pins”.

 

9°) La publicité ?

Depuis peu, Pinterest vient d’annoncer que l’arrivée de publications sponsorisées était imminente.

Les épingles sponsorisées fonctionneront de manière similaire à Facebook ou Twitter avec un budget médiatisation qui assurera et/ou fera croître votre visibilité auprès d’internautes qui ne vous suivent pas obligatoirement.

Néanmoins, afin de préserver l’expérience de ses utilisateur, Pinterest s’impose deux principales règles de conduite :

1°) les “promoted pins” seront reconnaissables avec un signe distinctif afin de ne pas « duper » l’utilisateur,

2°) les publicités mises en avant seront associé à des requêtes d’internautes ou un contexte sémantique cohérent avec les affinités de l’internaute.

10°) Soyez créatif

C’est toujours plus simple à dire qu’à faire mais sortez des sentiers battus. Exprimez-vous et partagez la singularité de votre marque.

Par nature Pinterest est un boosteur d’inspiration et il est donc logique que les internautes y cherchent du contenu qui sorte de l’ordinaire et qui leur permettront d’y découvrir une fibre créative et/ou la perle rare qu’ils recherchent.

 

“Think outside the box”.

 

Matthieu Dixte

Vous aimerez aussi...