Comment impliquer les fans dans l’élaboration de la ligne éditoriale ?

Le par | Catégorie: E-reputation.

Cette semaine sur le blog de Youseemii, je vais m’intéresser aux différentes manières dont dispose les marques d’impliquer les internautes présents sur Facebook pour établir & construire sa ligne éditoriale.

Parce qu’une communication décidée de manière commune entre la marque et l’internaute permet d’obtenir un engagement naturellement plus fort, cap sur de nombreux exemples de marques ayant décidé d’écouter leurs fans pour raconter leur histoire.

1) Implication par l’engagement sur les publications

Exemple L’Oréal :

Dans le cadre de sa présence social-média, la marque de cosmétiques propose régulièrement de faire participer les fans à l’élaboration de l’architecture de la page.

Dans la copie d’écran ci-dessous, on remarque qu’il s’agit d’un vote pour déterminer la photo de profil de la page.

loreal-album-e1369048861530

Cette méthode pourrait aussi très bien s’appliquer au choix du bandeau de couverture de la fan page, afin de laisser une liberté totale aux fans de la page afin que ceux-ci se « l’approprient ».

Exemple Sprite :

Par l’arrivée des beaux jours (pourvu que cela dure encore un peu please), Sprite fait interagir ses fans afin de leur laisser la possibilité d’influer sur la ligne éditoriale de la page.

Comme nous le voyons dans l’exemple ci-dessous, c’est parce que plus de 100 personnes ont liké « J’enlève le haut » que la marque a ensuite proposé une bouteille de Sprite sans étiquette.

Sprite1

Sprite2

Au-delà de cet exemple, nous pourrions imaginer une implication internaute ayant pour but d’atteindre différents scénaris, afin de créer une petite compétition entre les fans.

Exemple Stade de France :

Très régulièrement, la page du Stade de France propose des clips musicaux intégrant sa ligne éditoriale. Ce qui est intéressant ici est que le choix de ces clips musicaux n’est pas fait par la marque, mais par les internautes.

SDF1

SDF2

De ce fait, une certaine fidélisation et la possibilité de découvrir de nouvelles musiques pour les fans permettent de dynamiser et changer du discours classique d’une marque sur Facebook.

2) Implication par l’apport de contenus photo

Exemple Yves Rocher France :

Afin d’engager ses fans, la marque de cosmétiques a proposé très récemment aux internautes de partager leurs meilleures photos d’application de vernis à ongles sur leurs mains.

Cet aflux de photos a donc permis à la marque de pouvoir proposer un album photo comprenant les photos sélectionnées comme étant les plus originales, et très certainement réjouir les personnes se retrouvant dans l’album.

YvesRO

Exemple IceWatch :

De la même manière qu’Yves Rocher France, Ice Watch laisse la part belle aux internautes par la mise en avant d’UGC. (User Generated Content).

De ce fait, elle publie régulièrement des albums comprenant les photos de fans de la marque, déposées soit sur Facebook soit sur Instagram. Un beau petit clin d’oeil en somme.

Icewatch

3) Implication par l’applicatif

Exemple KFC France :

KFC a récemment mis en place une application sur sa page Facebook donnant la possibilité aux internautes de choisir la playlist des musiques passées dans chacun des restaurants de la chaîne.

KFC1

Au-delà d’impliquer fortement le consommateur dans le processus de choix d’un élément non négligeable (la musique), elle se permet également d’impliquer les fans dans sa ligne éditoriale.

KFC2

Conclusion

Par l’apport de ces différents exemples, nous remarquons que les marques prennent de plus en plus conscience de la réactivité et l’envie des fans dans la construction de la ligne éditoriale de la page Facebook.

Que ce soit par la mise en place de scénario, de publication d’albums photo ou par la mise en place d’application dédiée, l’internaute est toujours enclin à vous aider.

Saurez-vous en tirer partie ?

Clément Pellerin

Vous aimerez aussi...