Comment les études social-media vous bernent (et comment y remédier)

Le par | Catégorie: Novice, Réseaux sociaux.

Tags: , , , , , ,

Cette semaine, je souhaiterais m’intéresser de plus près aux différentes études réalisées sur les médias sociaux. Il est vrai que ces nouveaux outils perturbent la réalité marketing des entreprises, les amenant à changer leurs repères, et donc à expérimenter.

Par l’intermédiaire de cet article, je vais vous donner mon point de vue sur toutes ces études, afin de vous démontrer que celles-ci ne peuvent pas vous servir de référent, du fait du manque de leur contextualisation.

Par exemple, prenons en considération les études ci-dessous :

Cette infographie veut nous informer de plusieurs éléments :
  • il serait judicieux de tweet à 5 heures de l’après-midi, heure de la journée ou les internautes seraient le plus présent.
  • il faut tweeter maximum 4 fois par heure.
  • le taux de clic diminuerait très fortement entre le 1er et 4ème tweet. (Ne parlons pas des suivants).

Comment peut-on réellement être en mesure de mettre en avant ces informations, sachant que bien que celles-ci soient certainement très bien calculées (je ne doute pas du sérieux de la méthode), mais concrètement, cela s’applique à qui ?  Au vendeur de moules comme à Peugeot ? Au géant du e-commerce comme à la profession libérale ?

L’interprétation de ces données n’a clairement aucune valeur à mes yeux, car celles-ci n’est pas contextualisée.

Dans cette infographie, on remarque les résultats des meilleurs périodes pour poster un message sur Facebook. Très bien. Mais dans quelle mesure peut-on se fier à ces chiffres ? Faut-il croire ce que l’on nous donne sur un plateau ou faire des expériences ?
Celles-ci affichent des statistiques certainement très justes, et scientifiquement calculées. Elles comprennent parfois plusieurs millions de posts @ tweets analysés. Le sérieux de ces études n’est pas à remettre en cause. Pourtant, elles ne vous apprendront en aucune manière ce qui est bon pour votre fan page ou votre compte Twitter.Pourquoi ? Tout simplement car en ce qui concerne les heures où vos fans/followers sont les plus actifs, sont spécifiques à votre marque ainsi qu’à votre pays. Dans ce cadre, je vous propose une méthode pour déterminer de manière individuelle, la ou les heures à laquelle vous devez poster votre contenu pour être le plus efficace.Sur Facebook :Par l’analyse des Facebook Insights, vous pourrez facilement voir à quelles heures vos publications ont été les plus engageantes vis à vis de vos internautes.

Toutes les informations sont clairement indiquées :
  • la date
  • l’heure de publication
  • la portée virale
  • le nombre d’utilisateurs engagés
  • le nombre de personnes qui en parlent
 
Il existe une autre méthode, plus simple mais laissant moins de marge de manoeuvre : utiliser un outil d’analyse de communauté tel que Pagelever Minilytics.
Très simple d’utilisation, celui-ci vous permettra d’obtenir gratuitement de nombreuses informations :
  • La meilleure heure pour poster son contenu
  • Combien de fans sont touchés par une publication
  • Quel est le meilleur type de contenu à proposer
ou
Crowdbooster
Crowdbooster est un outil vous permettant d’obtenir un nombre important de statistiques concernant votre page Facebook ou votre compte Twitter. En effet, en un seul coup d’oeil vous obtiendrez les informations suivantes sur une période définie :
  • Le nombre de posts publiés
  • Le nombre d’impressions totales de vos publications
  • Le nombre de likes générés sur la période
  • Le nombre de partages
  • Le nombre de commentaires
Ces chiffres vous permettront d’obtenir un aperçu rapide de la bonne ou mauvaise santé de votre activité.
Sur Twitter :De la même manière sur Twitter, vous pourrez facilement retrouver toutes les informations concernant vos performances, avec des outils tels que SocialBro. Cet outil vous permettra de connaître vos influenceurs, les meilleures périodes pour tweeter, l’évolution du nombre de followers de votre compte, etc…
De manière très simple, vous pourrez alors déterminer les heures noires (période de pointe en quelques sortes), à laquelle vous devez/pouvez poster le contenu pour que celui-ci ait le maximum de visibilité.

A consommer avec modération & jugeotte

Les études comportementales sur les médias sociaux cherchent pour certaines à donner des informations globales, en ayant analysé des milliers voire millions de pages Facebook, comptes Twitter, etc…

Celles-ci se veulent comme un guide permettant aux marketeurs de pouvoir prendre leur décision concernant l’heure de publication ou bien le support de publication (texte, photo, vidéo, etc…).

Personne n’est mieux à même de savoir quand il faut poster pour être le plus efficace sur vos pages que vous. Par la mise en place de ces différentes simulations, expérimentations, vous ajusterez pas à pas votre planning.

Clément Pellerin

Clément

Clément

Community Manager Freelance & formateur à l'IFOCOP, j'accompagne les entreprises dans leur développement sur les médias sociaux. Passé par des agences telles que Publicis Verbe ou Publicis Activ, je m'efforce de décrypter les usages business des tendances du web social sur le blog de Youseemii, ainsi que sur mon blog personnel.
http://www.pellerin-formation.com/
Clément

Vous aimerez aussi...