Comment les marques recherchent-elles l’engagement avec Jelly ?

Le par | Catégorie: E-reputation, Réseaux sociaux.

Tags: , , , ,

Jelly est une application Smartphone créée par l’un des fondateurs de Twitter.

Venant tout juste d’être publiée sur l’App Store, celle-ci fait déjà beaucoup parler d’elle de l’autre côté de l’Atlantique notamment par le côté novateur du moteur de recherche social.

Son principe : donner la possibilité aux utilisateurs de pouvoir poser/répondre à des questions photos.

Vous n’avez que peu de contacts ?

L’application ira jusqu’à solliciter les amis de vos amis pour les inciter à répondre à vos interrogations.

Mais alors, quelles opportunités marketing peuvent être envisageables sur cette application ?

Nous verrons tout au long de cet article comment les marques s’incrustent déjà dans l’eco-système Jelly afin de rendre service à des mobinautes qui ne les connaissent pas forcément.

L’objectif étant de créer un premier contact.

Jelly-app

1) Présentation des fonctionnalités

Dans cette première partie, je vais m’intéresser aux différentes fonctionnalités de l’application, que ce soit lorsque nous posons une question ou bien lorsque nous nous mettons en situation de répondre à une sollicitation venue d’autres mobinautes.

Pour fonctionner à plein régime, l’application vous demandera de vous connecter via votre compte Facebook et Twitter.

Poser une question

L’application permet donc au mobinaute de solliciter sa communauté via la fonction « Poser une question ».

Dans l’exemple ci-dessous, j’ai choisi de faire deviner ce qu’était cet objet :

2014-01-20 20.24.02

En bas de la photo, j’obtiens alors le nombre de réponses fournies par la communauté de l’application ayant un lien avec moi sur les réseaux Facebook & Twitter :

- soit des contacts déjà existants sur Facebook / Twitter

- soit les amis/followings des contacts Facebook / Twitter

Alors, après quelques heures, j’obtiens différentes réponses de la part de ces mobinautes.

Il ne me reste plus qu’à faire le choix de la bonne réponse et d’en remercier son auteur par l’appui sur le bouton « Thanks ».

2014-01-20 20.24.22

De ce fait, le mobinaute est au courant de ma gratitude et peut collecter des « bons points ».

Répondre à une question

Lorsque Jelly synchronise vos comptes sociaux, celui-ci vous apportera les questions posées par :

- les personnes que vous suivez sur Twitter / amis Facebook

- les personnes suivis par les personnes que vous suivez sur Twitter / amis des amis Facebook

Dans l’exemple ci-dessous, le mobinaute recherche la traduction d’un mot présent sur une photo :

2014-01-20 20.59.19

J’ai donc la possibilité en tant que mobinaute de lui apporter la réponse à sa question :

 2014-01-20 21.02.05

2) Usages utilisateurs

Après avoir vu les fonctionnalités de l’application, il peut être intéressant de se poser la question des différents usages utilisateurs possibles sur l’application.

En voici quelques uns :

Demande de conseils

Dans le cadre de cet usage, le mobinaute demande conseil pour le choix de réservation d’un nom de domaine à destination de la communauté Jelly.

2014-01-20 21.18.09

Partage d’émotions

Dans cet exemple, c’est Jelly qui propose à sa communauté une citation de Martin Luther King tout en recherchant l’engagement.

2014-01-20 21.17.47

Quizz visuel

Usage classique de l’application où le mobinaute demande à la communauté Jelly de l’aider à trouver le nom d’un objet/paysage/etc…

Exemple n°1 : un objet

2014-01-20 20.24.02

Exemple n°2 : une image de film

2014-01-20 21.34.24

3) Usages business

Alors, comment les marques peuvent-elles trouver un intérêt à l’usage de cette application mobile pour rechercher l’engagement de leurs consommateurs ?

Plusieurs pistes peuvent être développées par les marketers par l’intermédiaire de deux leviers :

- poser des questions

- répondre aux questions des utilisateurs

L’objectif sera de prolonger la communication social-média de la marque en gardant les mêmes valeurs et le même ADN présents sur chaque réseau.

Poser des questions

Exemple n°1 : General Electric

Dans ce cas, la marque demande à sa communauté Jelly le nom du/de la scientifique avec lequel/laquelle le mobinaute souhaiterait prendre un café à ce moment précis.

Une question relativement facile d’accès tout en conservant l’ADN de la marque.

GE_Jelly_100Answers

Exemple n°2 : Whole Foods

En cohérence avec les produits vendus, la chaîne de supermarchés cherche à en savoir plus sur le quotidien de ses potentiels clients via l’application sous la forme d’une question :

wholefoodsjelly

Exemple n°3/4 : Shutterstock / Lowes

Sous la même forme qu’un statut Facebook/G+, les marques incitent des mobinautes à répondre à une question que ces derniers n’auraient jamais du voir : ils ne suivaient pas forcément ces marques et peuvent alors les découvrir à cette occasion.

 

shutterstockjelly

lowesjelly

Répondre aux questions

Les marques ne s’arrêtent pas simplement au fait de poser des questions depuis l’application.

Ces dernières vont rechercher à discuter/échanger avec des mobinautes dans l’attente de réponses à leurs questions.

Tout en respectant l’ADN et les objectifs marketing de la marque.

Exemple n° 1 : Lowes

lowes-jelly

 

Exemple n°2 : General Electrics

IMG_6562

Conclusion

Par l’analyse de ces différents exemples, nous pouvons apercevoir des opportunités marketing sur Jelly : comme toujours, ce sont les grandes marques américaines qui prennent les devants sur ce style d’application.

Et l’apport effectué est loin d’être du ressort du gadget : la conversation générée via l’application ressemble beaucoup à ce qui est déjà fait sur des réseaux tels que Facebook ou Google +, tout en permettant de toucher le second degré d’une communauté.

Pourquoi s’en priver ?

Capture d’écran 2014-01-20 à 21.48.14

 

Clément Pellerin

Vous aimerez aussi...