Community Managers: anticipez l’arrivée du Social Graph Search

Le par | Catégorie: Réseaux sociaux.

Tags: , , ,

Depuis plusieurs semaines deux grandes nouveautés sont annoncées du côté de Facebook avec l’arrivée imminente du social graph search ainsi qu’un relooking du newsfeed. Naturellement, ces bouleversements risquent une nouvelle fois de provoquer quelques mécontentements d’utilisateurs car ils devront à nouveau retrouver des repères dans l’utilisation de leur réseau social favori. Un temps de latence qui peut aussi se répercuter sur votre fan page car elle dépend directement de ces modalités techniques, mais aussi de la rétroaction au sujet de vos internautes, de votre communauté.

Par conséquent, quels sont les changements à anticiper sur le terrain pour mieux optimiser votre communication vis-à-vis de ces nouveautés imposées par Facebook ?

Dans ce billet j’axerai principalement sur celle qui aura le plus d’impact dans votre communication : lsocial graph search.  

Cette fonctionnalité est par nature un moteur de recherche. Or, ce dernier aura pour vocation de répondre aux questions posées par les internautes sur la plateforme sociale.

Avec ce nouveau système, il ne s’agit plus d’effectuer une recherche interne pour retrouver un ami, une application, une marque… mais cette fois-ci de répondre à une question précise avec des critères, des mots-clés à présenter sous forme de questions.

Les fans pages et autres données accessibles seront donc indexées pour permettre la remontée d’une liste de résultats correspondant aux requêtes tapées. De quoi imposer une certaine réflexion en matière de SEO appliquée à Facebook (le F-SEO ?). Une notion primordiale qu’il ne faut pas prendre à la légère quand on sait que Facebook représente 1 milliard de recherches par jour (contre 3 pour Google).

graphe-facebook

 

Remplir un maximum d’informations

C’est pourquoi le premier enjeu pour vous est tout simplement d’apporter le plus de matière possible à Facebook pour qu’il puisse indexer ces informations dans sa base de données. Dans une premier temps, il y a donc une chose simple à réaliser en complétant à 100% votre fan page Facebook.

Certes, j’imagine que vous avez déjà répondu aux critères principaux. Toutefois, en règle générale il y a toujours un ou deux critères qui pouvaient nous paraître mineurs à une époque et qui passent à la trappe. Désormais chaque détail compte puisqu’il peut être associé à une question d’internaute.

Cela peut s’illustrer entre autres par les moyens de paiement, les horaires d’ouvertures, l’adresse…

 

Soignez votre contenu

Il est vrai que les informations sur notre page Facebook sont importantes à remplir néanmoins il est important de soigner votre contenu publié car celui-ci regorge énormément d’informations qui peuvent être une matière dans l’indexation de Facebook.

Désormais il ne s’agit plus de publier une simple photo par exemple mais bien d’y apporter un maximum d’informations autour de ces publications. En effet il s’agit d’un contenu sémantique qui sera revalorisé par le moteur de recherche. La date, la localisation, la mention de personnes / de fans pages seront des critères qui peuvent être associés à des requêtes d’internautes.

Capture d’écran 2013-04-01 à 12.40.47

 

Faîtes donc un ménage de printemps en mettant à jour toutes vos anciennes publications.

Le type de publication que vous utiliserez peut aussi s’avérer être un choix déterminant pour communiquer certaines informations auprès de vos communautés.

Naturellement, les Community Managers favorise aujourd’hui les publications qui sont susceptibles d’avoir une plus grande visibilité auprès des internautes et ce au dépend des critères intrinsèques de l’information.

Par exemple, il était tout à fait envisageable de publier une photo agrémentée d’un texte de présentation pour parler d’un évènement.

Néanmoins, il paraît plus légitime de créer un «évènement Facebook» à ce sujet. Ce dernier disposera de plus de critères d’informations et sera vraisemblablement indexé à part entière en dehors de la fan page Facebook (tout en étant relié à cette dernière).

La publication d’une vidéo sur Facebook bénéficiera aussi des mêmes avantages contrairement à un contenu publié sur une plateforme de partage comme Youtube ou Vimeo. Bref, les exemples sont nombreux et il suffit de vous poser deux questions avant le choix de votre publication :

Est-ce que je souhaite favoriser la trouvabilité de cette information via le Social Graph Search ? (sous entendu : est-ce que cela peut apporter un élément de réponse à de nombreuses requêtes d’internautes ?). Si oui alors posez vous la question du support qui favorisera l’indexation de votre contenu : photo, album, vidéo, évènement, offre spéciale…  

A noter que le nouveau newsfeed met en valeur certaines publications comme les évènements ou les photos grâce à sa future ergonomie axée sur les visuels.

event-newsfeed-facebook

 

Construire sa communauté…

Quoi de plus naturel me direz vous ? On va encore me reprocher d’enfoncer des portes ouvertes puisque toutes les fans pages ont cet objectif en commun.

Néanmoins ce n’est pas un critère à prendre à la légère car Facebook favorise déjà la position des résultats selon le nombre de «J’aime» d’une fan page. De quoi donner un argument de plus à ceux qui désirent vous vendre des faux-fans Facebook.

Toutefois, s’il n’y avait que l’aspect quantitatif ce serait beaucoup trop simple. La qualité de votre base de fans reste importante pour votre portée organique.

 

… sans oublier l’engagement.

L’interaction des utilisateurs n’aura jamais eu autant d’importance. Avec l’arrivée de ce moteur de recherche sociale, il y a fort à parier que chaque j’aime, commentaire, partage, clics… seront analysés et indexés pour favoriser votre visibilité parmi les requêtes des internautes.

Une des principales caractéristiques de la communication des internautes sur les réseaux sociaux est son aspect horizontal puisqu’ils peuvent interagir ensemble. D’ailleurs Facebook se présente lui même comme un pont reliant dans le monde entier tous les individus entre eux : « The Things That Connect Us »

Incitez la création d’un lien social ! Ces connexions faciliteront votre exposition dans les résultats de recherche puisqu’à n’en pas douter Facebook favorisera les contenus les plus populaires, les plus engagés.  

 

les Open Graph Meta Data

open-graph

 

Passons à la phase la plus technique et sûrement la moins exploitée à l’heure actuelle : les métadonnées de l’Open Graph.

Pour faire simple il s’agit de balises à insérer dans l’entête de votre site web et qui permettront d’associer ce dernier avec votre fan page Facebook. En d’autres termes Facebook pourra identifier et exploiter des URL, des thématiques, des images, du texte… correspondant à votre marque afin de personnaliser la façon dont l’information est exposée sur le réseau social. http://developers.facebook.com/docs/opengraph/overview/

Les métadonnées vont même encore plus loin en associant des notions plus complexes comme les avis de consommateurs, les mises en favoris du type wishlist «j’ai envie de lire tel livre» «j’ai envie de voir tel film», l’activité sportive

Imaginez par exemple que vous disposez d’un site e-commerce qui vend des livres. Nicolas recherche activement une idée de cadeau pour une amie Amandine et se rabat dans un dernier geste de désespoir vers l’outil magique de Facebook : le social graph search.

Heureusement pour lui, son amie a utilisé votre site internet qui intègre parfaitement les métadonnées de l’open graph et le tout à travers le Facebook connect. Cette passionnée aime partager ses retours de lectures en laissant des commentaires et en notant les livres qu’elle apprécie ou non.

Pour le Social Graph Search c’est donc une première réponse envisageable à la question : «Quels sont les livres que Amandine aime ?». Dans ce cas de figure le moteur de recherche sera a priori dans la capacité de faire remonter les résultats de l’Open Graph avec les notes et les avis d’Amandine concernant les livres de votre boutique.

open-graph-book

 

On peut même aller encore plus loin car le heureux hasard fait que Amandine aime bien notifier dans une wishlist les livres qu’elle voudrait lire et donc s’acheter plus tard quand elle en aura le temps.

Une nouvelle fois le Social Graph Search serait en mesure de répondre à cette problématique en mettant en avant les résultats de cette liste d’envie.

De quoi drainer un peu plus de trafic vers votre site internet depuis les résultats de recherches Facebook ou tout du moins améliorer votre image de marque et  votre notoriété.

 

Matthieu Dixte

Matthieu Dixte

Matthieu Dixte

Digital Native et Webmarketeur grâce à des études associant tourisme, commerce et webmarketing. Une devise simple rythme mon quotidien pour améliorer au maximum l’expérience client : KISS (Keep It Simple and Stupid).
Matthieu Dixte

Vous aimerez aussi...