Community managers : ne sous-estimez pas Google plus Local.

Le par | Catégorie: Réseaux sociaux.

Tags: ,

Il ne vous est jamais arrivé de Googler votre nom d’entreprise ? A n’en pas douter, vous avez déjà essayé cette requête pour savoir comment votre organisme était représenté dans les résultats du moteur de recherche Google. Dans un premier temps, il y a de fortes chances que votre site internet, vos profils sociaux tels que Facebook, Twitter, Linkedin et autres remontent. Peut-être même plusieurs articles de presse / blogs / sites internet qui vous mentionnent aussi. Mais qu’en est-il des résultats qui concernent directement Google ?

googlepluslocal

Comme beaucoup, j’imagine que vous vous perdez entre les Google plus, Google plus Local, Google adresses et compagnie ? Ne vous en faites pas, la distinction est très simple et il y a encore peu je me mélangeais les pinceaux avec toutes ces fonctionnalités. Pourtant, même si ces outils proviennent tous de Google, certains ont changé de noms ou de fonctionnalités jusqu’à aujourd’hui. Alors qu’en est-il de Google pour réaliser votre communication d’un point de vue local ? Quelle démarche faut-il suivre et quels avantages pouvez-vous en tirer en tant que Community Manager ?

Chronologie

Tout d’abord, voici un récapitulatif des différents changements que Google a mis en place en ce qui concerne la vision “locale” de ses outils :

  • Mars 2004 : “Google local“ sort en version bêta
  • Mars 2005 : Google lance “Google Local Business Center”
  • Avril 2006 : “Local” devient “maps”
  • Juin 2007 : les avis de consommateurs sont ajoutés à Google maps
  • Mars 2009 : des résultats locaux apparaissent sur des requêtes génériques
  • Avril 2010 : “Google Local Business Center” devient “Google adresses”
  • Juin 2011 : Lancement de Google Plus
  • Mai 2012 : remplacement de “Google adresses” par des pages “Google+ Local” (dans ce même temps, les fiches Google adresses sont devenues des contenus présent dans Google+ local).

Quelle est la différence entre Google plus et Google Plus local ?

Google Plus est pour ainsi dire une page générique de votre entreprise qui peut s’apparenter à votre page Facebook ou un compte twitter par exemple.

La page Google plus Local est quant à elle un mélange entre la page Google plus générique et anciennement la fiche Google adresses. Pour rappel cette fiche Google adresse permettait de remonter les informations classiques de votre entité avec son nom, son adresse, des photos, vos coordonnées…

Désormais, les pages Google plus Local remplacent ces fiches Google adresses et constituent, ni plus, ni moins, qu’une page Google plus générique avec un quelques atouts supplémentaires tels que :

  • Présence dans Google maps

  • Calcul d’itinéraire

  • Ajout aux favoris dans vos adresses

  • Avis de consommateurs.

En dehors de ces éléments, les mêmes fonctionnalités sont présentes sur les deux typologies de pages. Il vous est par exemple possible de partager du contenu depuis votre page Google plus local ou même d’encercler/suivre ce type de page. Néanmoins, il reste encore quelques distinctions notamment dans la rubrique infos, où il existe moins de possibilités pour les pages Google plus local avec par exemple la notion de liens externes.

Par conséquent, je vous laisse faire la comparaison en direct live avec la page Google plus “Google France” et la page Google plus local “Google France”.

Image 15Image 16

A noter que Google France n’a pas habillé graphiquement, ni même partagé de posts depuis sa page Google plus local (les cordonniers sont toujours le plus mal chaussés). Toutefois, ces fonctionnalités sont bien évidemment possibles comme sur l’exemple suivant : https://plus.google.com/105990550086652038503/about

Alors pourquoi un tel bordel ? Franchement, je me le demande encore et je suppose que je suis loin d’être le seul. Il y a vraiment de quoi s’en arracher les cheveux pour comprendre le pourquoi du comment. La confusion est vraiment facile entre les anciennes pages Google Adresses, les pages Google + Local et les pages entreprises…

D’autant plus qu’il n’est pas possible de fusionner une page Google plus générique avec une page Google plus local. Pour ma part, je reste persuadé que Google va revenir en arrière et va permettre une solution de fusion afin de tout mettre à plat. Mais bon cela ne reste qu’une supposition et pour l’instant Google ne donne aucun signe à ce sujet pour faire le ménage… Surtout qu’il suffirait tout simplement d’afficher ces fonctionnalités supplémentaires aux pages Google plus générique…

Les avantages de Google plus Local

1°) La présence dans Google maps : premier argument de taille tant on connaît l’importance que peut avoir Google maps dans toute sa notion de GPS et d’organisation cartographique. C’est donc un moyen simplement de vous identifier parmi une application utilisée massivement par des internautes dans certains domaines d’activités (je pense notamment au tourisme) lorsqu’ils sont en situation de mobilité.

Image 6

2°) Meilleur référencement naturel : il s’agit d’un outil Google donc vous imaginez bien qu’il en maîtrisent les éléments et les intègrent dans son référencement naturel. Plus vous donnerez de billes au moteur de recherches, et plus augmentez vos chances d’être visible.

3°) Meilleure visibilité dans les résultats de recherches : avec le knowledge graph dans Google, vous pouvez être référencé sur la droite des résultats de recherche lorsque votre nom est tapé dans Google. Les informations qui remonteront concerneront directement les informations de votre page Google plus local : coordonnées, photos, street view/visite virtuelle, map, avis, posts récents, boutons pour suivre, donner un avis et calculer un itinéraire.

Image 10

4°) Les visites virtuelles : vous le savez sûrement déjà mais les visites virtuelles sont ces photos à 360° qui vous permettent de « visiter » l’intérieur d’un établissement de manière similaire à la notion de street view sur Google maps.

5°) La remontée des posts récents : et oui comme indiqué plus haut, les derniers posts que vous partagez sur votre page Google plus local seront mis en avant dès qu’un internaute cherchera le nom de votre entreprise. C’est donc un moyen plus simple de mettre en avant des informations importantes comme des mises en avant de services, des offres promotionnelles, de l’événementiel ou autres.

6°) Une totale intégration avec le réseau social Google plus avec une rubrique dédiée à la localité : https://plus.google.com/local

7°) Les avis de consommateurs : d’après moi, il s’agit de l’élément le plus intéressant qui est proposé par Google plus local. Facebook a essayé de s’approprier cette notion d’avis avec notamment des notations sous formes d’étoiles, mais au final la mayonnaise ne prend pas.

Le fait de proposer des avis de consommateurs en parallèle de votre stratégie de contenu, vous permet dans un premier temps de mieux surveiller les avis qui sont donnés sur votre établissement. De surcroît, cela apporte davantage de visibilité et proximité à votre contenu auprès des personnes qui réalisent une requête depuis Google ou un autre service de Google comme Google maps.

Image 14

N’appliquez surtout pas la politique de l’autruche. Prenez en compte chaque avis et faites en une force. Répondez systématiquement que ce soit positif ou négatif. C’est une question de fidélisation et d’e-réputation pour votre commerce. Lorsque vous avez un retour qu’il soit positif ou négatif en face à face en magasin, il est évident que vous allez répondre à la personne et non rester la bouche ouverte sans rien dire. Par conséquent, il en est de même sur internet (d’autant plus que les avis restent sur la durée et sont visibles aux yeux de tous).

Aux Etats-Unis, on estimerait que 59% des consommateurs utilisent chaque mois Google pour trouver des avis et se faire une appréciation d’un établissement.

8°) Widget de réservation et Offres : Google permet d’intégrer des systèmes de réservations pour les restaurants ou même les hôtels.

Image 13

Une fonctionnalité nommée Google offer vous permet aussi de mettre en avant des promotions depuis vos pages Google plus local comme sur l’exemple suivant : https://plus.google.com/108123556678665946209/about

Image 17

9°) La mobilité : la notion de localité est d’autant plus important en situation de mobilité. Les internautes ne sont plus figés à un ordinateur et le smartphone de part ses aspects nomades prend le dessus sur les navigations web. Or, 50% des recherches mobiles sont réalisées dans l’espoir de trouver un commerce de proximité. Certaines études démontrent même que 61% de ces recherches déboucheraient sur un achat.

10°) C’est gratuit… certes, cela vous nécessitera du temps pour créer votre page, référencer les informations nécessaires, surveiller/répondre aux avis, créer du contenu… Néanmoins, il s’agit d’actions que vous réalisez sur d’autres supports sociaux. Donc pourquoi ne pas tenter l’expérience ? La visibilité ne peut qu’être décuplée grâce à l’association des requêtes Google. Si vous êtes un commerce de proximité, alors n’hésitez plus, c’est sûrement la solution la plus adéquate qu’il vous faut parmi les réseaux sociaux.

…et simple à mettre en place. Au début je pensais vous écrire un tutoriel à ce sujet, mais au final je vous aurais apporté très peu de valeur ajouté à ce sujet car Google fait très bien les choses lui-même en matière de rubrique aide : https://plus.google.com/u/0/pages/create?hl=fr&ppsrc=gpda0

Vous verrez, c’est un jeu d’enfant. Il n’y a plus qu’à…  😉

Matthieu Dixte

Matthieu Dixte

Matthieu Dixte

Digital Native et Webmarketeur grâce à des études associant tourisme, commerce et webmarketing. Une devise simple rythme mon quotidien pour améliorer au maximum l’expérience client : KISS (Keep It Simple and Stupid).
Matthieu Dixte

Vous aimerez aussi...