Compte-rendu du Club YouSeeMii : les critères de réussite d’une application social-média

Le par | Catégorie: Intermédiaire, Réseaux sociaux.

Tags: , , , ,

A l’occasion du Club Youseemii du 25 septembre, je souhaiterais vous apporter un compte rendu de tout ce qui s’est dit lors de cette conférence, afin que les absents (honte à eux), puissent tout rattraper.

Compte-rendu de la présentation de Wildfire App

Intervenant : Jérôme Bichot, Directeur commercial France

Editeur #1 de solutions Social Media Marketing. Wildfire propose une plateforme de connectée à l’ensemble des réseaux sociaux: Facebook, Twitter, Google+, LinkedIn, YouTube et Pinterest. Déjà plus de 16,000 clients et plus de 250,000 campagnes réalisées depuis la plateforme. Récemment récompensée par le Tie50 Award comme l’une des entreprises de « Social Networking » les plus entreprenantes du monde.
Pourquoi Wildfire ? 

Wildfire permet de tirer le meilleur profit des données sociales afin de maximiser et de personnaliser les interactions clients. Support multi-canal : Gérez votre présence Social Media sur Facebook, Twitter, Google+, Linkedin, Youtube et autres. « Enterprise Management » : Facilitez le contrôle et gagnez en productivité grâce aux permissions personnalisables, à l’attribution de tâches et aux outils d’audit. Puissant et intuitif : Créez facilement et rapidement, publiez, modifiez et gérez du contenu personnalisé de qualité. Expertise et expérience : La plus grande expérience au sein de notre industrie pour gérer et optimiser l’ensemble de vos campagnes et contenus sociaux.

Un partenaire reconnu : 

30 des 50 plus grandes entreprises mondiales ont accordé leur confiance à Wildfire. Des références à l’international (Cisco, Virgin, Sony, Ogilvy, etc.) et en France (Monoprix, Vente-Privée, Ubisoft, Club Med, etc.). En moyenne, les clients Wildfire profitent d’une croissance de nombre de fans 2,5 fois plus rapide et un engagement 30% plus important que leurs concurrents.

L’importance de bien choisir la campagne la plus adaptée à ses objectifs marketing :
Problématique du client (distributeur électroménager + site marchand) : Recruter des fans et les amener à découvrir un mini-site créé à l’occasion du lancement d’une collection.
Dispositif : Sweepstake avec des questions + liens vers le mini-site pour trouver des indices et répondre aux questions.
Résultats : +2000 entrées en 1 semaine de jeu, progression du nombre de fans et du taux d’engagement.
Problématique du client (grande distribution) : Montrer régulièrement de nouveaux produits à ses fans, les engager et les renvoyer vers le site de e-commerce.
Dispositif : Créer une galerie à thème, changer les thèmes au fil de l’année. Encourager les fans à cliquer sur « like » et « Pin » pour générer du buzz autour des nouveaux produits, et les renvoyer vers le site de e-commerce de la marque.
Résultats : taux d’engagement et chiffre d’affaires du site marchand en progression constante.
Problématique du client (leader du e-commerce) : Créer des campagnes en co-branding avec ses client (btob) et monétiser sa base de fans.
Dispositif : Sweepstake avec des questions en rapport avec les deux marques, afin d’encourager les fans à aller voir les sites de partenaires.
2 onglets publiés sur chacune des pages partenaires pour amener les fans des partenaires à venir jouer sur la page du client. Possibilité de devenir fan des deux pages.

Résultats : le client a pu monétiser sa base de fans, recruter des fans en provenance de la page du partenaire. Le partenaire a lui aussi recruté des fans en provenance de la marque, tout en augmentant sa visibilité. Les deux marques ont profité de la campagne.

Compte-rendu de la présentation de Fast & Fresh :

Intervenant : Olivier Mokaddem, ergonome expert UX

Fast & Fresh est un collectif de Design Guerilla qui travaille pour des clients luxe, e-commerce et innovation.
Le collectif est structuré autour de 4 valeurs phares : Uniquement des experts de leur discipline / Livrer un produit, pas un powerpoint / Utiliser des méthodes légères et agiles / Etre accessible en termes de prix.
Qu’est-ce que l’ergonomie ?
L’ergonomie est une discipline qui nait avec la révolution industrielle, avec l’apparition de la machine : avec la nécessité d’interfacer l’homme et la machine.
L’ergonome est un psychologue cognitiviste (spécialiste de la modélisation de l’intelligence) ou un sociologue.
Le rôle de l’ergonome est d’aller sur le terrain, à la rencontre des utilisateurs pour comprendre comment ils résolvent les problèmes de leur quotidien.
Par exemple : comment est-ce qu’un chauffeur de taxi parisien se représente la carte de paris dans sa tête, comment il choisit ses itinéraires, comment il évite les embouteillages, comment il choisit ses clients.
Une fois compris comment le chauffeur fonctionne, l’ergonome peut dessiner des outils adaptés : par exemple un GPS qui inclut largement les voies de bus, indispensables aux taxis.
Qu’est-ce que l’expérience utilisateur ?
C’est de l’ergonomie appliquée à la construction non plus d’un outil mais d’une expérience plus vaste comme une communication de marque.
Imaginons que la SNCF veuille dépoussiérer le TGV : l’ergonome, spécialiste expérience utilisateur va donc aller à la rencontre des usagers du TGV pour comprendre leurs attentes, leurs besoins, leurs préférences, leurs buts, leurs stratégies…
Au contact des utilisateurs, l’ergonome va comprendre que du point de vue des passagers, le TGV est d’abord une expérience de cabine, une expérience d’enfermement : « On reste assis 3h, 5h parfois, à s’ennuyer, on ne peut pas bouger, c’est agaçant. »
L’ergonome va donc élargir le métier de la SNCF : les cheminots qui se voyaient comme des « transporteurs de passagers d’un point A à un point B » vont découvrir qu’ils peuvent aussi être des « animateurs de cabine ».
On va donc créer iDTGV : des billets moins chers, des animations à bord comme des concerts, des films à louer, différentes ambiances (une ambiance relaxation et une ambiance fête)…
En comprenant l’usager, l’expérience utilisateur va donc reposer le métier de la SNCF, les services qu’elle propose et repositionner sa communication de marque.
Quelques règles pour créer une bonne application facebook :
1 – Guidez votre utilisateur : quand il arrive sur une page, dites-lui où il se trouve, quels sont les choix à sa disposition et posez-lui des objectifs concrets : amenez-le à faire quelque chose.
2 – Organisez les choses : plutôt que de laisser tout en vrac, rangez ! Essayez de former des groupes de choses qui vont ensemble. Les chaussures avec les chaussures, les pantalons avec les pantalons… En pré-organisant la page, elle a l’air moins dense et moins rébarbative.
3 – Evitez la densité : plutôt que de proposer 28 choix différents, proposez 4 choix bien compréhensibles.
4 – Racontez une histoire : plutôt que de livrer des éléments en vrac, organisez-les pour former une histoire. Ca facilite la compréhension et ça facilite la mémorisation. Les utilisateurs rentreront plus facilement dans ce que vous leur proposez.
5 – Créez des disruptions : par définition, une expérience, c’est un moment où il se passe des choses. Si tout se passe de façon linéaire, conformément aux attentes, il n’y a pas d’expérience. Et d’ailleurs, ça ne vous marquera pas, vous ne vous en souviendrez pas. Si vous voulez que l’utilisateur se souvienne de vous, surprenez-le ! Ayez un peu d’âme et d’authenticité ! Incluez dans votre parcours une ou deux choses inattendues qui lui feront dire « waouw c’est marrant ! ».
6 – Apprenez à partager vos jouets : la plupart du temps, la communication de marque se résume à crier haut et fort à quel point on est bien et comment on est indispensable. Du coup, vous ne laissez aucune place à l’utilisateur. Or, s’il ne peut pas placer un mot dans la conversation, pourquoi voulez-vous qu’il vous écoute ? Au lieu d’imposer une narration autoritaire et égo-centrée, laissez-lui un peu de place : placez des trous dans votre histoire, des moments où l’utilisateur va pouvoir prendre la parole, projeter quelque chose de lui, créer une connexion intime. Si vous gardez les jouets pour vous, vous allez jouer tout seul.
7 – Pensez à aller fouiner du coté du level design : puisque l’expérience utilisateur relève fondamentalement du jeu, allez lire les livres et les blogs sur le level design. Vous prendrez de très bonnes idées sur comment vous amuser avec les utilisateurs.

 

 

Clément

Clément

Community Manager Freelance & formateur à l'IFOCOP, j'accompagne les entreprises dans leur développement sur les médias sociaux. Passé par des agences telles que Publicis Verbe ou Publicis Activ, je m'efforce de décrypter les usages business des tendances du web social sur le blog de Youseemii, ainsi que sur mon blog personnel.
http://www.pellerin-formation.com/
Clément

Vous aimerez aussi...