Decryptage : Le social search graph facebook

Le par | Catégorie: Intermédiaire, Réseaux sociaux, Web.

Tags: , , , , , , ,

Lors de la conférence Facebook qui s’est tenue Mardi 15 Janvier, toute la presse internationale attendait Mark Zuckerberg « au tournant », surtout depuis que l’action Facebook se maintient difficilement autour des 30$ (alors qu’elle fut mise sur le marché à 38$). Les nouveautés 2013 de Facebook se faisaient attendre et les spéculations allaient bon train.

Il en est ressorti que Facebook allait finalement mettre en place le Social Search Graph. Mais qu’est-ce que le Social Search Graph ? Quelle est l’implication de ce nouvel outil par rapport à des moteurs de recherche (tels que Google) ? Réponse…

 Le Social Search Graph, qu’est-ce que c’est ?

Mark Zuckerberg explique que Facebook est basé sur des piliers fondamentaux qui font de Facebook une plateforme unique. On distinguera donc :

  • Le Newsfeed Facebook qui rassemble toutes les informations partagées par ses amis Facebook, en fonction des listes que l’on a pu établir.
  • La Timeline qui permet de gérer le partage, la curation, avec ses amis Facebook en fonction de paramètres personnalisables dans la publication de chaque post.

Afin d’aller plus loin dans l’affirmation de Facebook à devenir un outil incontournable du quotidien, Facebook a décidé de se lancer dans la recherche sociale par le biais de son Social Search qui est destiné à devenir le 3ème pilier de Facebook.

Les possibilités offertes par le Social Search

Dans le cadre d’une recherche classique sur le Web, et quand bien même l’orientation que prend Google dans la personnalisation des résultats naturels, on se retrouve tous en majorité avec des résultats similaires. Le Social Search permet d’effectuer des recherches sur plusieurs niveaux au sein de ses groupes d’amis et des cercles étendus :

  • Des photos et des images partagées par vos amis,
  • Des vidéos,
  • Des lieux,
  • Des adresses,
  • Des professionnels,
  • Des pages,
  • Etc.

Social Search Graph Facebook

Bien entendu, ces recherches s’effectuent dans le cadre de ce que vos amis (famille, collègues de travail, etc.) et cercles étendus ont partagé sur Facebook, ou ce qu’ils ont déclaré aimer.

Implications au quotidien du Social Search Graph

Aussi ubuesque que cela puisse paraître, Facebook entend s’immiscer de plus en plus dans le quotidien des personnes. En effet, Mark Zuckerberg souhaite que les utilisateurs de Facebook, c’est-à-dire 1/7ème de la population mondiale effectue ses recherches sur Facebook plutôt que sur tout autre moteur de recherche.

De plus on remarque un réel tournant dans l’utilisation du web de demain. C’est un fait, les habitudes de recherche vont évoluer et les personnes cherchant quelque chose, on le voit déjà sur Google, effectuent des recherches de plus en plus poussées, quitte à poser des questions directement à Google pour avoir une réponse pertinente. On le remarque également avec Siri de chez Apple.

Là Facebook intègre cette fonctionnalité d’effectuer une recherche en demandant directement à Facebook, rassemblant toutes les informations de notre Social Graph, des informations aussi diverses que variées.

The Verge, présent lors de la conférence, a qualifié la manière de rechercher des informations sur le Social Search Graph comme suit : « faire des phrases/questions idiotes des phrases/questions intelligentes ». Car on conviendra que les exemples pris pour illustrer le Social Search Graph ne sont pas des modèles de recherches de type classique, que Google est capable de résoudre.

Ceci étant, l’outil a pour vocation d’évoluer en prenant en considération de plus en plus de données afin de devenir une réelle et concrète référence en matière de recherche d’information fiable.

Quid de Google ?

Avec cette information qui fait l’effet d’une bombe chez les moteurs de recherche et sur le monde du web en général, on peut se demander si Google, le géant des moteurs de recherche, apportera, ou pas, une réponse pour conserver son propre trafic.

De fait il y a quelques semaines, nous vous parlions du Knowledge Graph Google. Cette évolution dans la présentation des résultats de recherche induisait une volonté réelle de maintenir les utilisateurs sur le moteur de recherche en lui-même, en plus de proposer des résultats pertinents. La cible visée était clairement Wikipédia.

En amont, avec la mise en place de Google + et de Google + Search Your World (dont les principes sont exposés dans l’article sur le Google Knowledge Graph), on remarque une certaine volonté de Google de personnaliser les résultats de son moteur de recherche afin de rendre ces résultats plus pertinents, basés sur la recommandation de l’information de la part de sa communauté Google +.

Le problème majeur rencontré par Google, dans son ambition de devenir la référence en matière de recommandation sociale demeure la faible utilisation des internautes du réseau social Google. Dès lors, quid de la recommandation sociale ?

C’est une brèche qu’a exploité Mark Zuckerberg qui, fort de son milliard d’utilisateur dans le Monde, peut se permettre de mettre en place une plateforme de recherche sociale, certes balbutiante, mais en place.

La sempiternelle question de la confidentialité

Avec Facebook, on se demande toujours comment le réseau social va utiliser nos données en sa faveur ? Bien entendu, le réseau social de Mark Zuckerberg se défend de divulguer quoique ce soit dans la mesure où la divulgation de certaines données reviendrait à perdre sa crédibilité somme toute fragile.

Ceci étant, cette nouvelle fonctionnalité Facebook nous laisse entrevoir une nouvelle façon pour Facebook de vendre de la publicité auprès des entreprises, impliquant une dimension de plus en plus intrusive des marques dans notre quotidien, posant aussi des soucis quant à la confidentialité même de nos recherches.

De fait, imaginons que vous vous placiez en tant que professionnel. Vous êtes prothésiste dentaire et que vous avec une page Fan Facebook. Vous souhaitez mettre en avant votre savoir-faire et votre expertise. Vous disposez d’une page Fan que vous souhaiteriez dynamiser. Avec le Social Search Graph, vous serez en mesure, à la manière des liens sponsorisés Google, d’avoir une place de choix dans les résultats de recherche Facebook en réponse à la requête : « où trouver le meilleur dentiste sur Paris pour une pose de prothèses dentaire ? »

Ainsi, vous serez en mesure de vous faire connaître et de gagner des clients.

Découvrez le Social Search Graph

Afin d’avoir accès au Social Search Graph, vous pouvez vous rendre à cette adresse Facebook. On vous expliquera en quoi consiste la fonctionnalité et on vous laissera tester l’interface et surtout de vous mettre sur la liste d’attente pour pouvoir tester l’outil dans un futur proche. A noter que les personnes utilisant Facebook en Anglais y auront surement accès plus tôt que les autres.

Beta test Social Search Graph Facebook

Une fois que vous serez inscrits sur la liste d’attente, vous recevrez une notification comme quoi la fonctionnalité est en ligne et vous pourrez désormais utiliser le Social Search Graph.

Anne Delauney-Ladevèze

Anne Delauney-Ladevèze

Consultante Internationale SEO SMO en agence (1ere Position), je suis en charge de réaliser pour mes clients les stratégies SEO et SMO (social média) avec toujours en ligne de mire la visibilité et la e-réputation. Je combine mes expériences passées et ai une vision du Web globale (Marketing, Communication, Sales, SEO, CRM, 2.0). Anciennement Community Manager à l'International pour un cabinet d'études de marchés et Responsable Marketing, Communication sur l'Europe Centrale pour un éditeur d'ERP en Allemagne, je suis trilingue (français, anglais, allemand). Mes passions dans la vie ? Les voyages, la photographie, l'art sous toutes ses formes, les amis, la famille ! Point caractéristique ?! Curiosité, ouverture d'esprit et soif de savoir, surtout de partager !
Anne Delauney-Ladevèze

Vous aimerez aussi...