Facebook : comment collecter les contacts des membres de votre groupe

Le par | Catégorie: Réseaux sociaux.

Tags: , , ,

Depuis les derniers changements majeurs opérés par Facebook, il faut se rendre à l’évidence : le reach naturel est une opération de plus en plus difficile à atteindre pour les pages. C’est la raison pour laquelle un nombre croissant de communautés se développent via des groupes publics ou privés. Qu’ils soient connectés ou non à l’actualité, qu’ils soient utilisés à des fins promotionnelles, d’entreaide ou pour fédérer une communauté, les groupes Facebook restent une option tout à fait viable à exploiter. Mais pour en tirer le meilleur, il est important de pouvoir collecter les contacts des membres afin de les intégrer à votre stratégie marketing globale.

Pourquoi collecter les contacts de votre groupe ?

Si les fonctionnalités des groupes sont très intéressantes pour les professionnels du marketing et les community managers, tout votre contenu et vos échanges restent « prisonniers » de Facebook. Que se passe-t-il si votre compte est bloqué ? Ou si les règles de Facebook changent du jour au lendemain, comme c’est déjà arrivé par le passé ? Ou si vous perdez l’accès à votre compte ? Sans compter que la visibilité de votre groupe peut soudainement disparaître suite à un changement d’algorithme.

Pour toutes ces raisons, il est fondamental de collecter les contacts de votre groupe afin de pouvoir les intégrer dans vos autres outils, comme l’email marketing, par exemple.

Imposer une barrière à l’entrée

facebook group

Si vous êtes administrateur d’un groupe, Facebook vous permet de poser jusqu’à trois questions aux personnes qui souhaitent le rejoindre. Ce sont des questions courtes et directes qui ne peuvent pas excéder 200 caractères.

Afin de garder l’expérience la plus conviviale et fluide possible, vous pouvez opter pour différentes approches :

  • Demander une adresse email valide pour adhérer au groupe : cela risque de mettre de côté plusieurs personnes qui ne souhaitent pas forcément se dévoiler, mais c’est le plus direct.
  • Intégrer la demande dans le cadre d’un jeu ou d’un cadeau : par exemple, en adhérant au groupe, l’email collecté peut servir à participer à un concours ou à recevoir un contenu gratuit en lien avec votre positionnement.

Si les membres décident de ne pas répondre aux questions, ils en sont notifiés à quatre reprises par Facebook. Techniquement, la demande d’adhésion au groupe ne dépend pas des réponses fournies. C’est à l’administrateur (et aux modérateurs, si vous en avez) de décider s’il autorise ou non l’accès au groupe selon les éventuelles réponses obtenues.

Certains groupes préfèrent ne pas trop insister, car si cette barrière permet de filtrer, elle risque d’éliminer beaucoup de personnes qui voudraient d’abord voir à quoi ressemble le groupe avant toute chose.

Naturellement, cette stratégie n’est possible que pour les groupes privés. Ces derniers sont accessibles et trouvables depuis Facebook, mais l’adhésion est nécessaire pour en voir le contenu.

Par défaut, Facebook ne vous facilite pas la tâche pour exporter et automatiser le processus de collecte. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de passer par des applications tierces du type Zapier et l’extension Groups Ninja pour Chrome.

groupe-facebook02

Une fois ce processus en place et automatisé, vous pouvez vous en servir pour envoyer automatiquement un email de bienvenue à vos nouveaux membres. C’est une bonne manière de communiquer sur les règles du groupe, les avantages proposés et ce à quoi s’attendre.

Rediriger vers une landing page pour un contenu premium gratuit

En parallèle, ou à la place, d’une barrière à l’entrée, une bonne pratique pour collecter des contacts à partir des groupes consiste à créer une landing page qui donnera accès à un contenu premium gratuit. Cela peut être une offre spéciale, un bon de réduction ou un coupon de promotion. Dans tous les cas, l’importance de la landing page est ici primordiale.

À partir d’une publication partagée dans le groupe, les utilisateurs sont alors redirigés vers votre page qui facilitera la conversion et la collecte d’email. C’est aussi une bonne pratique pour s’assurer que sa pratique est conforme au RGPD.

groupe-facebook03

Toutes les données peuvent ainsi s’agréger dans un logiciel dédié, comme un outil de CRM ou un logiciel de gestion de base de données ou d’emailing, comme MailChimp par exemple.

Il est même possible d’aller plus loin et de mettre en place un pixel Facebook sur votre landing page pour suivre la conversion. Le but : développer des opérations de retargeting dans le cadre d’une campagne ciblée vers les visiteurs qui se sont rendus sur votre landing page mais qui n’ont pas converti.

Utiliser les leviers proposés par Facebook

Ils ne sont pas très nombreux, mais ils peuvent être utiles pour compléter votre stratégie.

Le premier concerne l’image de couverture qui illustre votre groupe. S’il n’est pas possible de créer un lien directement depuis celle-ci, il est toutefois possible d’intégrer du texte qui indiquera le lien renvoyant vers votre site ou votre landing page. Puisqu’il n’est pas possible de le sélectionner pour le copier/coller, ce dernier doit être très court et facilement mémorisable.

Un outil du type Bitly ou Rebrandly associé à un nom de domaine personnalisé permet de créer des liens efficaces et trackables pour mesurer votre ROI.

Dans la description de votre groupe, vous pouvez utiliser le même lien. Celui-ci est cliquable et donc plus facilement actionnable.

groupe-facebook04

Une fois les contacts des membres de votre groupe en votre possession, ne tardez pas trop avant d’envoyer un premier message. Le but est de créer un engagement et une connexion émotionnelle le plus tôt possible pour favoriser la mémorisation. Vous pouvez aussi envoyer un email une à deux fois par mois en résumant les discussions les plus intéressantes ou les bons plans qui ont été échangés. C’est une bonne pratique pour inciter les visiteurs à revenir sur le groupe et éviter que votre actualité ne soit noyée dans le newsfeed de vos membres.

Suivez moi

Julien Redelsperger

Spécialiste créatif et innovant en marketing de contenu et stratégie de communication numérique, je travaille depuis le Canada en tant que manager, consultant et rédacteur free-lance.
Suivez moi

Vous aimerez aussi...