Les enjeux de l’e-réputation mobile pour le Community Manager

Le par | Catégorie: E-reputation.

Tags: , , , , , ,

Plus le temps passe, plus les contenus portant sur les marques peuvent être visibles sur de multiples plateformes.

Avec l’explosion des usages d’applications telles qu’Instagram ou SnapChat, le Community Manager doit désormais passer du temps sur l’aspect mobile dans sa veille en e-réputation.

Nous verrons tout au long de cet article des exemples concrets de cas en e-réputation pouvant se concrétiser sur des espaces uniquement réservés aux Smartphones.

 

photo 3

 

1) Les applications productrices de contenus

Une des raisons du succès d’applications telles qu’Instagram réside dans la valeur utilitaire apportée au mobinaute : chaque personne pense être devenue photographe par l’utilisation de celle-ci, ce qui la désinhibe au moment de poster le contenu.

Instagram

 

201271-instagram-logo

 

La quasi-totalité des contenus postés sur Instagram sont publics.

De ce fait, chaque contenu négatif à l’égard d’une marque peut alors avoir un fort impact.

Les mobinautes seront au moins aussi loquaces que les internautes lorsqu’il s’agit d’exprimer une déception.

Exemple Bo-Ho 

Dans ce premier cas, la personne s’offusque du faible remplissage du produit par rapport au prix de ce dernier.

 

Capture d’écran 2014-02-10 à 20.00.10

 

Exemple Franprix

L’usage d’Instagram étant de partager ses émotions via la photographie, il est donc compréhensible de retrouver des mobinautes s’estimant déçus/trompés par les présentations faites sur les emballages de produits.

 

Capture d’écran 2014-02-10 à 19.59.34

 

Exemple Fnac / Walking Dead

Dans ce cas, le mobinaute se plaint d’un tarif trop élevé en rapport avec ce qu’il considère être le juste prix.

Et c’est sur Instagram que celui-ci a choisi de le faire savoir.

 

Capture d’écran 2014-02-10 à 20.04.33

 

Vine

 

vine-logo-20130201

 

Un peu moins utilisé qu’Instagram mais tout aussi important, Vine laissera libre cours à l’imagination de ses utilisateurs tant dans la créativité humoristique que dans le dénigrement de produits.

Je vous laisse prendre connaissance des exemples ci-dessous :

 

    

 

Jelly

Pour ceux ne connaissant pas l’application, je vous invite à lire l’un de mes derniers billets Youseemii sur le sujet : Comment les marques peuvent-elles rendre service avec Jelly ?

Les mobinautes pourront librement s’exprimer pour poser des questions sur les marques entourant leur quotidien.

 

photo

 

La problématique ici réside dans le fait qu’il sera presque impossible pour les marques de savoir que l’on parle d’elle sur l’application.

2) Les applications de notations/critiques

Il existe d’autres plateformes mobiles où les mobinautes peuvent créer du contenu négatif/positif portant sur une marque.

Certaines d’entre elles seront exclusivement réservées à cet effet, et sont le plus souvent inconnues des établissements concernés.

Foursquare

L’application bien connue pour ses fonctions de géo-localisation permet à ses utilisateurs de pouvoir noter/commenter les prestations des lieux où ces derniers se rendent.

Les propriétaires de ces commerces doivent donc être absolument sensibilisés à ce type d’application.

 

photo 2

 

photo 1

 

Dis moi où

Dans le même style, nous auront des applications telles que Dis moi où basées uniquement sur la réception de commentaires sur des lieux proches de l’utilisateur.

 

 photo-2

 

App Store

Le catalogue d’applications d’Apple proposera une section « Avis » où les internautes acheteurs pourront laisser librement leurs pensées vis-à-vis d’une application.

Uniquement disponible sur mobile, cet espace est crucial pour la perception de qualité d’un produit.

 

photo-1

Conclusion

La liste d’application présente tout au long de cet article n’est absolument pas exhaustive.

Et pour cause, il pleut chaque jour des tonnes d’applications sociales.

Le rôle du Community Manager sera de veiller en permanence sur les dernières applications Smartphone du moment afin d’en intégrer les plus populaires dans sa tâche en e-réputation.

 

Vous aimerez aussi...