Les listes d’amis sur Facebook: outil de gestion de votre e-reputation

Le par | Catégorie: Novice, Réseaux sociaux.

Tags: , ,

Depuis la création des réseaux sociaux il existe un éternel débat concernant la vie privée des utilisateurs : est-il possible de garder son jardin secret dans ce monde virtuel où se mélange exhibitionnisme et voyeurisme ? Ce genre de polémiques n’a pas tardé à faire couler de l’encre et ce même durant les prémices de Facebook.

En effet je me souviens notamment d’un  « dossier » lu dans un magazine anglais concernant les risques de Facebook qui avait attiré mon attention autour de ce nouveau site web encore inconnu au bataillon français… Tout y était dedans : des affaires d’adultères, de licenciement pour des photos de soirées travesties et bien arrosées, l’adhésion à des groupes peu recommandables, diffamations en tout genre…
Bref la conclusion hâtive de ce magazine était que le diable se cachait dans Facebook.

Même s’il est vrai que Facebook fut à une époque très limite sur la gestion de partage, il faut admettre que ce n’est plus d’actualité avec les nombreux efforts concernant la gestion d’accès aux données. Cela s’illustre entre autres par le contrôle de confidentialité (prise de contact, identification, journal, visibilité des anciennes publications…) mais surtout par la notion de « listes ».

 

Depuis les dernières mises à jour de Facebook, les systèmes de listes sont devenues un moyen de mieux organiser les groupes d’amis, de publier et voir le contenu de votre flux en fonction de vos intérêts. Toutefois il s’agit d’un outil très souvent sous-estimé, voir même tout simplement ignoré…

En effet les listes correspondent à des « étiquettes » donné à chaque utilisateur de votre réseau Facebook. L’intérêt dans un premier temps est l’impact de ces informations sur l’edgerank qui va permettre d’épurer votre fil d’actualité concernant les publications de vos amis.

Cependant l’impact majeur réside dans la portée de vos de publications en déterminant à quelles listes vous voulez partager votre contenu : statuts, photos, liens…

Or puisque vous êtes ce que vous partagez, nous allons vous donner quelques conseils pour optimiser vos listes de diffusion sur Facebook. En d’autres termes mieux gérer votre e-reputation sur Facebook.

Tout d’abord il existe 4 types de listes différentes :

1°) les listes « Standardisées » de Facebook

Elles répertorient vos amis en trois typologies distinctes :

les « amis proches » (ceux dont vous voulez tout savoir), les « connaissances » (qui bénéficient de moins de visibilité que les amis proches) et enfin les « restreints » qui sont des amis avec qui vous ne désirez pas partager de mises à jour.

A noter que les personnes restreintes ne verront par défaut que vos publications publiques. Solution idéale pour accepter des requêtes d’amitié dans le monde professionnel par exemple. Le contenu publique est visible par tous mais aussi sur les moteurs de recherches (qui intègrent de plus en plus le social media dans leurs algorithmes, mais nous en reparlerons dans un autre article 😉 ). Par conséquent il est évident de vous montrer sous votre meilleur jour dans les publications publiques afin de partager le meilleur contenu auprès de ces personnes restreintes ou de vos «non» amis.

2°) les listes intelligentes (smart lists) 

Ces dernières classent de manière automatique les personnes qui ont un critère en commun avec vous tel que le lieu d’habitation, le travail, lien de parenté… D’ailleurs tous les réseaux dont vous faîtes partie sur Facebook sont automatiquement générés.

Remplir ses smart lists est d’une simplicité enfantine : il vous suffit de cliquer sur la liste que vous souhaitez mettre à jour et à la droite de votre écran s’affichera une liste de personnes suggérée, ainsi qu’un moteur de recherche pour y ajouter des personnes.

En outre si vous ajoutez des personnes dans la liste « famille » ou « travail », ces derniers recevront une notification pour confirmer le lien de parenté par exemple.

Une fois que vous avez rajouté vos amis dans une de ces listes, il est tout à fait possible de gérer quels types de notifications/contenu vous pouvez lire depuis cette liste : statuts, photos, jeux… (ce qui n’est pas du luxe quand vous en avez marre les résultats de vos amis à cityville par exemple :) ).

Comme indiqué plus tôt il existe une liste liée à votre lieu d’habitation (current location) qui regroupe automatiquement des amis qui vivent dans ou près de votre ville actuelle (« dans la région de … »). Naturellement vous pouvez choisir le contenu à lire mais aussi choisir le rayon géographique afin qu’il soit plus ou moins grand pour inclure automatiquement certains de vos amis.

De surcroît il existe une fonction « favoris » disponible pour chaque liste afin de garder l’accès de celle-ci dès votre page d’accueil à gauche de l’écran.

3°) les listes personnalisées

Comme son nom l’indique vous êtes autonome dans la gestion de cette liste et vous décidez d’y classer n’importe lequel de vos amis dedans. La marge de manœuvre est plus grande et s’avère être un complément idéal aux listes standardisées de Facebook.

 

4°) les listes d’intérêts

Pour faire simple il s’agit de listes personnalisées publiques où vous y regrouper une sélection de comptes/pages que vous voulez suivre. Le concept est tout à fait similaire au système de liste Twitter. D’ailleurs Facebook ne s’en cache pas trop en proposant la fonction « abonnement » pour suivre l’actualité de ces listes.

Outre la création de liste d’intérêt, Facebook vous proposera naturellement celles créées par vos amis afin que vous puissiez aussi vous y abonner. Néanmoins rien ne vous empêche de vous abonner aux listes d’autres personnes en dehors de votre réseau puisqu’elles sont par défaut visibles par tous (après il est tout à fait possible de les rendre privée ou visible uniquement par ses amis).

C’est pourquoi je vous conseille de rechercher des listes selon vos goûts ou besoins d’informations (ce qui peut être  à la fois un outil personnel ou même un système de veille concurrentielle). Pour les découvrir il suffit juste d’indiquer quelques mots clés dans le moteur de recherche et le tour est joué 😉

En ce qui concerne les fan pages Facebook il est impossible de créer des listes d’utilisateurs en tant qu’administrateur. Même s’il existe des outils pour le faire je vous le déconseille si vous n’avez pas d’objectifs concernant l’utilisation de Facebook comme outil de CRM (outil de la relation clientèle). La raison ? Elle est simple: le temps. Ce genre de processus est parfait pour connaître au maximum ses fans et ses prospect potentiel, toutefois elle implique une plus forte concentration en termes de durée de gestion.

De même que la diffusion de publication personnelle il est tout à fait envisageable de diffuser le contenu qu’à une certaine partie de vos fans. Néanmoins les critères sont limités aux données géographique (Pays/Ville) et linguistique. En outre il n’existe malheureusement pas de critères de restriction.

Par exemple il vous est impossible de diffuser un contenu à tout vos fans sauf ceux qui parlent français. Pour ma part je trouve que c’est vraiment un point négatif car cela oblige à avoir une page soit par pays soit au niveau international.  D’ailleurs certains ne s’embêtent pas et diffuser en double le contenu en différentes langues. Cependant je vous le déconseille car ça fait un peu mal au edgerank 😉

 

Désormais vous n’avez donc plus d’excuses pour accepter l’invitation de votre boss ou de votre maman sur Facebook 😉

Matthieu Dixte

Matthieu Dixte

Digital Native et Webmarketeur grâce à des études associant tourisme, commerce et webmarketing. Une devise simple rythme mon quotidien pour améliorer au maximum l’expérience client : KISS (Keep It Simple and Stupid).
Matthieu Dixte

Vous aimerez aussi...