Les offres commerciales Facebook sont-elles pertinentes ?

Le par | Catégorie: Expert, Réseaux sociaux.

Tags: , , ,

Cette semaine, je souhaiterais m’intéresser à une des dernières fonctionnalités arrivée sur Facebook : les offres commerciales.
Vous avez désormais la possibilité de paramétrer des offres directement via un post depuis votre page Facebook comme ci-dessous :
Ensuite, vous disposerez de trois choix pour créer et faire bénéficier de votre offre :
  • En magasin uniquement
  • En magasin et en ligne
  • En ligne uniquement
Pour la création d’une offre en magasin uniquement, il est possible de customiser l’offre par l’ajout d’une vignette, ainsi que l’apport d’un titre de l’offre. 
En ce qui concerne la création d’une offre en ligne & magasin, vous avez la possibilité d’indiquer l’adresse du site correspondant à l’offre proposée, ainsi que de proposer le code promo pouvant s’y rajouter.
Facebook permet alors désormais, au vu du distillage de cette fonctionnalité, de faciliter des actions promotionnelles de marques pour un moment donné et profiter de la viralité induise, car chaque personne cliquant sur une offre l’affiche directement aux yeux de ses amis.Très bien. Mais dans quelles mesures peut-on se servir de cette fonctionnalité ? Quels sont les effets de levier possibles ? Quels sont les risques ?

Dans ce cadre, j’ai choisi de donner la parole à Anne Delauney, consultante SEO chez Première Position :

 

1) Dans quel cas est-il préférable de privilégier l’utilisation d’offres commerciales plutôt qu’un post ou séquence de post Facebook ?

L’utilisation des offres commerciales sur Facebook permettent de mettre en avant des messages émis par les pages fan dans le but de proposer à une large audience de fans des offres spéciales quant à leur marque.

La mise en avant de ces offres dans le cadre d’un investissement minimal de 5$ sur le réseau permet en effet de toucher une cible plus large qui n’a pas accès ou qui n’aurait pas accès à ces informations sur leur mur de manière générale.

On note en général que, depuis la mise en place du format Timeline sur les pages (et les profils), on a noté que le reach avait une moyenne de 16%. Les offres commerciales permettent de développer ce reach et ainsi favoriser la diffusion d’une offre commerciale.

De manière pratique, privilégier une offre commerciale Facebook à un post traditionnel peut s’avérer judicieux lorsque l’on est dans une stratégie de pénétration du marché où la structure a une base de fans sur Facebook supérieure à 400 personnes et que le produit, et donc l’offre, apporte un réel aspect différenciant. J’assistais récemment au lancement d’une marque de produits bio et bon marché (Fun’Ethic) dont le canal de distribution est adapté à une consommation large (la grande distribution). C’est dans cette optique que la promotion via les offres commerciales Facebook d’échantillons de cette marque pourrait être pertinente afin de faire connaître les produits et les gammes qui la composent.

2) Quels sont les secteurs d’activités les plus enclin à utiliser cette fonctionnalité ?

Facebook étant un réseau social de masse, utilisé en France comme réseau social perso (et non pro tel que Viadeo et LinkedIn), on peut s’attendre à ce que les produits de consommation courantes et peu onéreux sont les cibles de cette nouvelle fonctionnalité. De manière plus large, il s’agit des secteurs travaillant en BtoC qui seront amenés à utiliser cette nouvelle fonctionnalité.

Ceci étant, en prenant l’exemple de maruqes de voiture (BtoC), on remarque que ces offres promotionnelles n’ont que peu de chances d’être couronnées de succès en raison de la valeur intrinsèque du produit et du processus de vente long inhérent à ce produit.

Dès lors les secteurs de la consommation courante et des services seront concernés de prime abord. Les acteurs industriels ou en BtoB n’en auront pas l’usage (en France, je tiens à le souligner).

3) L’internaute est-il prêt à voir des offres tout le long de sa Timeline, dans un espace où les échanges amicaux priment ?

Au niveau de l’utilisateur, on l’a bien vu, Facebook est plus un réseau perso, ce qui ne l’empêche pas d’exprimer ses goûts et ses appétences. Dès lors, l’utilisateur n’aura aucun scrupule à « liker » telle page relative au Yaourt qu’il mange régulièrement, ou telle autre page d’une marque de vêtements qu’il affectionne tout particulièrement.

Depuis deux ans, les jeux concours ont fait leur apparition massive, tels la panacée au recrutement et à l’engagement des fans. si je puis me permettre d’émettre un avis à ce sujet, les utilisateurs Facebook se sont fait une spécialité d’aller à la chasse aux bons plans et aux cadeaux en tous genre, pour le plaisir de participer. Le jeu concours est, à mon humble avis moins engageant que les offres commerciales Facebook car les offres commerciales s’adressent à un public déjà fan, alors que le jeu concours, par son essence virale, tend à recruter massivement des fans, par l’appât du gain. A la différence du jeu concours, l’offre commerciale permet de montrer concrètement les valeurs intrinsèques d’un produit et les bénéfices pour le consommateur final – le fan.

Dès lors si une offre commerciale s’affiche sur mon mur, de la part d’une marque que je suis sur Facebook, je serai plus tentée de cliquer sur le post car je lui fais déjà confiance. De plus lorsque l’on est fan de plus d’une centaine de pages, je n’en vois qu’une infime partie et je passe à côté de posts intéressants.

Selon moi, les utilisateurs seront intéressés par ces offres commerciales Facebook si les marques n’en abusent pas, ce qui reviendrait à spammer le mur des utilisateurs.

4) La crédibilité de cette fonctionnalité est-elle mise à mal par la présence de Fake ? 

Les fakes sont là car les techniques fonctionnent et que les utilisateurs cliquent dessus. Facebook tient à la qualité de sa plateforme et aussi à ses revenus (issus de la publicité sur son réseau). Dès lors Facebook pourrait mettre en place un processus de signalement d’un fake d’offre commerciale de la part des utilisateurs afin d’écrémer les pages et les sociétés manquant cruellement de scrupules et d’éthique.

De plus si les marques sont réellement soucieuses du bien être de l’utilisateur et du bien fondé de leurs produits/services pour les utilisateurs, leurs messages seront sans appel et ils passeront harmonieusement sur le mur des utilisateurs. Mais ceci suppose que les marques et les sociétés aient à coeur de satisfaire un besoin utilisateur réel via une offre réellement différenciante et soient assez matures pour considérer Facebook, comme tout autre réseau social, comme un espace où il y a des règles d’éthique et de respect des utilisateurs.

Retrouvez la sur Twitter : Anne Delauney

Clément

Clément

Community Manager Freelance & formateur à l'IFOCOP, j'accompagne les entreprises dans leur développement sur les médias sociaux. Passé par des agences telles que Publicis Verbe ou Publicis Activ, je m'efforce de décrypter les usages business des tendances du web social sur le blog de Youseemii, ainsi que sur mon blog personnel.
http://www.pellerin-formation.com/
Clément

Vous aimerez aussi...