LinkedIn : passez à la vitesse supérieure avec les vidéos natives

Le par | Catégorie: E-reputation, Réseaux pros.

Tags: , ,

La vidéo est le format le plus consommé sur l’ensemble des plateformes sociales. Par sa variété de tons, de formats et de styles, elle s’est également imposée sur les mobiles qui sont devenus notre premier moyen d’accéder à l’information en ligne. Ce n’est pas donc pas surprenant si LinkedIn se lance dans le grand bain, en particulier depuis son rachat par Microsoft qui lui donné une seconde vie.

Depuis la fin de l’été 2017, après un lancement progressif, la vidéo prend aujourd’hui une place de plus en plus importante. Un changement de culture qui intervient bien après la plupart des réseaux sociaux existants, mais qui a le mérite de diversifier les canaux de communication pour faire de LinkedIn une plateforme extrêmement séduisante, en particulier pour les professionnels du B2B.

Vous pensiez que LinkedIn n’était rien de plus qu’un CV statique en ligne ? Il serait temps de mettre vos informations à jour et de plonger dans l’univers de la vidéo native !

Que sont les vidéos natives et pourquoi les utiliser sur Linkedin ?

Techniquement, ce sont des vidéos qui sont créées à partir d’un téléphone ou un ordinateur, puis qui sont partagées directement sur LinkedIn. On parle de vidéo native lorsque l’utilisateur doit uploader lui-même sa vidéo et non pas utiliser une plateforme tierce comme YouTube ou Vimeo par exemple.

Mais alors, pourquoi utiliser les vidéos natives et non pas un simple lien YouTube ? Parce que LinkedIn fonctionne un peu de la même manière que Facebook, avec l’affichage d’un news feed généré de façon automatique. C’est-à-dire qu’un algorithme va déterminer le contenu susceptible de vous intéresser. Or, en matière de vidéo, LinkedIn, comme Facebook, privilégiera toujours les vidéos natives pour ne pas dépendre des autres plateformes, afin d’obtenir et d’agréger des données de la part de ses utilisateurs. C’est le nerf de la guerre pour les réseaux sociaux, professionnels ou non !

Il faut aussi garder en tête qu’une vidéo native demandera toujours plus d’efforts qu’un lien partagé en trois secondes. Et qui dit plus d’efforts, dit aussi un contenu supposément plus qualitatif et surtout adapté aux spécificités de LinkedIn.

Sur le plan de la réalisation, à chaque fois que vous mettez en ligne une vidéo sur un réseau social, celui-ci la compresse selon ses propres règles. Pour s’assurer de la meilleure qualité possible (surtout si vous tournez en 4K), partir de votre fichier original sera toujours la meilleure pratique, d’où l’intérêt de la vidéo native.

videolinkedin

Enfin, la vidéo native permet de conserver un maximum de flexibilité dans l’usage. En effet, vous pouvez vouloir monter vos vidéos différemment selon les plateformes. On ne dit pas la même chose sur YouTube, LinkedIn ou Facebook par exemple. C’est donc l’occasion d’adapter et de personnaliser vos messages et vos créations, même si cela demande un peu plus de travail.

 

Quel est l’intérêt des vidéos sur LinkedIn ?

Il existe de nombreuses raisons d’utiliser la vidéo en ligne. C’est un outil de marketing utile pour développer votre image, enrichir votre marque, faciliter les rencontres et encourager les échanges, qui pourront sans doute impacter vos affaires à moyen terme.

Les vidéos sur LinkedIn ne vont pas, du jour au lendemain, vous faire crouler sous les commandes ou les nouveaux clients, mais c’est un levier marketing qui contribue à diversifier vos actions, en particulier dans le cadre d’une démarche de social-selling pour travailler votre e-réputation.

linkedin

C’est ce que fait, par exemple, Gabriel Dabi-Schwebel, le fondateur de l’agence 1min30 et l’un des spécialistes de l’inbound marketing. Chaque jour, il se met en scène sur sa page LinkedIn par le biais de vidéos traitées dans l’esprit « ​vlog ​» qui abordent les nouvelles problématiques du marketing, de la vie d’une agence, des tendances et des bonnes pratiques du métier. Des vidéos qui sont aussi partagées sur la chaîne YouTube de l’agence et sur sa page entreprise sur LinkedIn.

Image de prévisualisation YouTube

En plus de mieux communiquer, les vidéos natives sur LinkedIn donnent accès à des statistiques précises sur l’utilisation qui en est faite. Il est possible de voir combien de personnes ont regardé la vidéo, déterminer l’engagement associé et surtout la segmentation par type de profils (métiers, lieux géographiques, entreprises, etc.). Des données encore plus précieuses si vous avez un compte premium et que vous utilisez les outils de CRM de Microsoft/LinkedIn.

Pourquoi ne pas utiliser la vidéo native

Attention à ne pas se tromper de cible ou de plateforme. LinkedIn, c’est du sérieux ! On y parle business, entrepreneuriat, ressources humaines, développement commercial… bref, ce n’est ni le lieu ni l’endroit pour partager des photos personnelles, des images humoristiques ou des citations inspirationnelles déjà vues cent fois sur les autres réseaux. C’est la même chose pour les vidéos. Il faut se filmer, monter puis diffuser. Des étapes qui peuvent sembler contraignantes, mais qui permettent d’affiner les messages et de limiter l’instantanéité pour des vidéos plus construites, plus réfléchies et avec plus de contenu approprié.

À propos d’instantanéité, les vidéos natives sur LinkedIn ne servent pas à retransmettre un événement en direct. Vous ne pouvez d’ailleurs pas faire de live-streaming (bien qu’il soit possible de se filmer puis de partager immédiatement après, ce qui en fait une sorte de diffusion en direct décalée de quelques minutes), mais rien ne vous empêche de filmer un événement, d’en faire un montage court avec uniquement ce qui vous semble important puis de le diffuser immédiatement. C’est un processus qui doit rentrer dans votre ligne éditoriale et qui nécessite un flux de travail bien organisé.

Les limitations de la vidéo sur LinkedIn

LinkedIn n’est pas YouTube.

Sa finalité première n’est pas d’héberger des milliers d’heures de vidéos, ce qui explique les limitations imposées par le réseau professionnel. Vous aimez les formats longs ? Il faudra se tourner vers une autre plateforme. En effet, votre vidéo ne pourra pas excéder 10 minutes pour un poids maximal de 5GB.

videolinkedin-editing

D’autre part, LinkedIn n’a pas (encore) d’options avancées pour gérer les sous-titres. Or, le visionnage de vidéos sans le son est une pratique courante, notamment sur mobile. Là où YouTube dispose d’outils très avancés pour la traduction et le sous-titrage, LinkedIn reste encore sur des fonctionnalités basiques. Si vous voulez sous-titrer des vidéos en français et en anglais, il vous faudra donc autant de vidéos que de langues. Un peu contraignant, il faut le reconnaître.

Que dire en vidéo sur LinkedIn ?

Maintenant que vous êtes prêt à vous lancer, il faut déterminer un contenu adapté. Heureusement, de ce côté, il y a souvent beaucoup de choses à dire. Quelques exemples :

  • Témoignages et interviews de clients, d’employés, d’utilisateurs ou d’ambassadeurs de votre marque.
  • Lancement d’un nouveau produit ou d’une nouvelle offre.
  • Tutoriels, conseils et bonnes pratiques sur une actualité, un service ou une démarche professionnelle.
  • Découverte de la culture de votre entreprise.
  • Travail sur votre marque employeur.
  • Plongée dans les coulisses de votre marque…

 

Les vidéos natives sur LinkedIn représentent un incontestable bond en avant pour la plateforme afin de diversifier son marketing de contenu. Un canal de communication qui impose toutefois la même rigueur qu’avec les autres outils disponibles, avec la création d’une ligne éditoriale claire, d’un calendrier organisé et d’un travail de fond sur les sujets, en phase avec votre saisonnalité et l’impact des influenceurs sur votre stratégie de contenu.

Suivez moi

Julien Redelsperger

Spécialiste créatif et innovant en marketing de contenu et stratégie de communication numérique, je travaille depuis le Canada en tant que manager, consultant et rédacteur free-lance.
Suivez moi

Vous aimerez aussi...

  • Comments are closed.