Nouveaux profils Linkedin, quels changements adopter ?

Le par | Catégorie: Novice, Réseaux pros.

Tags: , , , , ,

Nous l’annoncions il y a encore peu de temps, LinkedIn va mettre à jour ses profils d’utilisateurs. Ces nouveaux modèles apportent une vision nettement plus graphique en améliorant l’aspect ergonomique du réseau social, tout en intégrant des éléments similaires à d’autres medias sociaux. L’aspect général est d’améliorer la visibilité de certaines informations et donc leurs “trouvabilités”. En d’autres termes, le géant américain souhaite tirer le meilleur parti de ses nouvelles fonctionnalités.

Néanmoins qui dit réajustements graphiques, implique aussi de nouveaux codes visuels et donc une nouvelle mise en valeur des données concernant votre profil LinkedIn. D’ailleurs selon Jeff WEINER, PDG de Linkedin, il s’agit de « l’un des plus grands changements à un produit pilier de l’histoire de LinkedIn ».

Certes nous vous avions déjà proposé 21 conseils pour optimiser votre profil professionnel, mais ces prochaines mises à jour engendrent de nouvelles réflexions sur la mise en avant des informations. Naturellement nos précédents conseils ne sont pas à mettre la “poubelle”. Il n’y a juste que quelques réajustements à mettre en place sur votre profil afin qu’il soit optimisé au goût du jour de cette ergonomie LinkedIn 😉

Présentation des nouveaux profils Linkedin

Comme tous profils sociaux, LinkedIn propose un encart qui résume en un coup d’oeil votre profil utilisateur dans un espace restreint. Vous y retrouverez des informations classiques telles que votre nom/prénom, votre intitulé de poste, votre lieu de résidence, les entreprises dans lesquelles vous avez travaillé, votre formation… 

Il y aussi une mis en avant du nombre de relations professionnelles dont vous disposez et notamment votre activité de réseautage sur le site web.

Chez YouSeeMii, nous avions déjà analysé la politique et l’image que cherche à dégager LinkedIn. En effet, le réseau social s’articule de plus en plus à travers le contenu UGC (entendez par là, le contenu que vous diffusé/partagé sur Linkedin). Or nous en avons encore une fois la preuve puisque le second bloc diffusé sur votre profil utilisateur est nommé “activité”. On y retrouve les dernières informations que vous avez partagé sur le réseau social dans un ordre anté-chronologique. Au sujet de ces publication, vous y retrouverez d’autres informations avec votre nom, le titre de l’article, la source de l’article, une accroche, les personnes qui aiment, des commentaires, les partages, date de publication… 

En tant qu’utilisateur c’est un encart qui vous permettra aussi de partager du contenu facilement avec votre réseau. Le processus est d’ailleurs très similaire à la publication d’un statut Facebook.

Le troisième encart quant à lui entre dans le vif du sujet en présentant au mieux votre profil “professionnel”. C’est ici qu’on y trouvera votre “biographie”, vos compétences/expertisess, les expériences que vous avez pu avoir en entreprise et/ou en formation. 

D’ailleurs vos expertises et vos compétences peuvent être approuvées par les membres de votre réseau (à noter qu’il s’agit d’une fonctionnalité, que nous retrouvons aussi chez Viadeo ou Klout). Dans un souci de visibilité, LinkedIn propose naturellement un top 10 de vos compétences. Or, cela ne vous empêche pas d’en mentionner plus, tout en mettant en avant le nombre de personnes qui vous appuient pour crédibiliser votre expertise.

Ce même réseau de relations que vous disposez sur Linkedin est aussi mis en valeur dans le dernier bloc de votre profil Linkedin. Pas de noms, ni d’intitulés de postes mais uniquement des photos de profil.

Ensuite, le réseau social propose une colonne de droite étoffée avec une nouvelle fonctionnalité analytique au sujet de votre réseau. Cet élément s’illustre par une infographie sous forme de cercle pour définir les membres de votre réseau, de vos relations professionnelles présentes sur LinkedIn. D’un coup d’œil on remarque aisément d’où viennent les membres de votre réseau selon l’entreprise dans laquelleils  travail voir même le domaine d’activité.

Enfin différentes fonctionnalité étaient déjà présentent à l’heure actuelle comme les Linkedin ads, les suggestions et consultations de profil ou même le “profile strength” (qui représente la qualité de votre profil non pas sur vos compétences mais sur le nombre d’éléments remplis sur votre profil).

 

4 conseils à adopter pour ces nouveaux profils 

 

1°) Votre image de profil ! 

Cela saute aux yeux comme le nez au milieu de la figure ! Les photos de profils sont omniprésentes ! 

Elles sont à la fois plus grandes et implantées dans différents zoning des pages Linkedin: relations, recommandations, visites de profil…

Par conséquent, vous n’avez plus d’excuses pour cacher votre visage sur le réseau social. En effet, votre photo de profil n’est pas uniquement associée à votre profil mais aussi à d’autres personnes du réseau… il faut donc soigner votre image de profil qui sera la première impression que vous dégagerez. 

 

2) Demandez des recommandations

Qui est le plus à même que votre entourage professionnel pour juger de vos compétences ?

Fini les études où les professeurs avaient le monopole pour juger votre expertises et vos connaissances professionnelles.

C’est un moyen simple de rassurer les recruteurs en crédibilisant vos compétences de manière authentique.

L’ajout des photos de votre réseau, leurs nom/postes qui vont vous recommander, apporte un aspect plus humain et consolide ainsi l’effet positif de votre réseautage professionnel.

 

3) Réseautez de manière intelligente

Ce n’est pas une surprise, tout le monde a déjà eu affaire à des personnes qui « trichent » sur les réseaux professionnels.

Par cela j’entends certains membres qui ajoutent de manière toutes les personnes possibles.

Certains n’ont qu’un seul intérêt: ajouter un grand nombre d’utilisateurs pour avoir un maximum de contacts professionnels dans le but d’une prospection commerciale. Néanmoins, il n’y a pas que les « tricheurs spammeurs ». D’autres personnes ajouteront massivement des contacts car ils souhaitent faire bonne figure sur Internet en démontrant implicetement un large réseau de professionnels (alors qu’au final ils n’en connaîtront qu’une petite partie si ce n’est aucun quasiment). Une pratique qui ressemble trait pour trait aux phénomènes de course aux fans que l’on peut retrouver sur Facebook.

Avec la nouvelle mise en avant des analyses de réseaux, il est donc primordial pour vous d’afiner au maximum votre réseautage. Ajoutez les personnes que vous connaissez déjà, mais surtout celles faisant parti de votre secteur d’activité et qui peuvent vous apporter une valeur ajoutée en terme de publication d’informations. Ne pensez pas quantité mais bien qualité.

 

4) Publiez du contenu 

Plus vous êtes impliqué et plus vous gainerez en valeur et en influence sur le réseau social.

Il est coutume de dire que la curiosité est un vilain défaut. Toutefois j’apporterai une nuance en affirmant qu’elle ne l’est plus si elle est partagée.

Il est très facile de se connecter avec les autres personnes sur LinkedIn. Néanmoins partager votre Personal branding, votre histoire, vos liens, votre veille, vos sources vous feront gagner une réputation comme étant une personne interressante à consulter.

De plus les recruteurs identifions comme une personne active et intéressante grâce à votre facilité d’interaction sur le réseau social. La participation à des groupes peut aussi être une excellente tribune contribuant de manière productive aux sujets, en posant des questions et/ou partageant des réponses avec les membres du réseau.

 

Matthieu

Matthieu Dixte

Matthieu Dixte

Digital Native et Webmarketeur grâce à des études associant tourisme, commerce et webmarketing. Une devise simple rythme mon quotidien pour améliorer au maximum l’expérience client : KISS (Keep It Simple and Stupid).
Matthieu Dixte

Vous aimerez aussi...