Optimisez l’impact de vos tweets grâce aux Twitter Cards

Le par | Catégorie: Réseaux sociaux.

Tags: ,

Suite à notre piqûre de rappel concernant les techniques magiques du #Hashtag sur Twitter, je me suis rendu que nous n’avions jamais évoqué le sujet des Twitter cards sur ce blog ! Une faute professionnelle que j’assume totalement et que j’aimerais rattraper aujourd’hui ;) Pas plus tard qu’hier j’ai encore vu une question sur un forum concernant les boutons qui pouvaient s’afficher sur les tweets.

question-twitter-cards

Il faut l’avouer, on voit encore très peu de sites web appliquer cette solution technique qui est surtout adoptée outre atlantique (et d’ailleurs on en fait partie, mais comme on le sait tous : les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés). Donc au final je ne suis pas si surpris de voir encore des personnes s’étonner de cette solution technique tant elle est sous-exploitée…

Qu’est-ce qu’une Twitter Card  ?

Mis à jour l’été dernier, les Twitter cards (ou aussi nommés “Tweets étendus” en bon français) sont ni plus, ni moins qu’une optimisation technique pour agrémenter vos tweets de meta-données provenant de votre site internet. Dès qu’une personne ou vous-même partagera un lien, le tweet publié se verra accompagné d’informations complémentaires et ce bien souvent dans un format bien particuliers.

La plateforme de micro-blogging n’est d’ailleurs pas le premier réseau social à appliquer cette solution puisque chez Facebook on parle par exemple de l’Opengraph ou même de Rich Pins chez Pinterest.

Naturellement, le premier avantage se retrouve dans le confort de lecture qui est apporté auprès des membres de Twitter. Cela permet notamment d’illustrer de manière automatique vos liens web que vous partagez (de manière similaire à Facebook) sans pour autant vous débiter un certains nombre de caractères. Plutôt pratique quand vous n’avez que 140 caractère pour vous exprimer.

Par conséquent, vous vous doutez bien qu’un tweet disposant de meta-données apporte davantage de visibilité et donc de viralité auprès de vos followers (tout en permettant de vous démarquer des autres tweets) ;)

twitter-card-product

A noter qu’il existe 8 typologies de twitter cards :

- Summary card : il s’agit du format par défaut et qui va reprendre des éléments de votre page web tels que le titre, la descritption, l’aperçu et la mention twitter.

- Summary card with Large image : comme son nom l’indique, ce format sera accompagné d’une grande image et reprendra les mêmes éléments que la “Summary card”.

- Photo card : il s’agit uniquement d’un tweet illustré d’une image (mais comme indiqué plus haut ne consommera aucun caractère pour l’utilisateur et lui laisse donc plus de place pour s’exprimer).

- Gallery card : ce type de format montre à l’utilisateur qu’il y a une galerie photos qui est présente sur le lien web. Par conséquent, il n’y a pas qu’une seule images mais bien une sélection de clichés avec le tweet en question.

- App card : ce gabarit ne concerne cette fois-ci que les applications mobile iOs et Androïd. Les metas-données qui remontent concernent le nom de l’application, le nom du store, le prix, la description et même les avis.

- Player card : concerne uniquement le contenu multimédias (vidéo, audio et slides) pour être directement “consommé” depuis l’aperçu twitter.

- Product card : sûrement le plus intéressant puisqu’il apporte un plus d’un point de vue e-commerce. En effet, les metas-données qui remontent concernent directement le produit en question avec une image, le prix, la liste des tailles, la disponibilité…

- Lead generation card : exclusivement disponible en format publicitaire, ce format permet l’intégration d’un call-to-action incitant les twittos à partager leurs données à travers un formulaire. Toutefois, ce gabarit leur facilite la tâche puisqu’il pré-enregistre des informations comme la mention, le nom et l’adresse e-mail (cf.première capture d’écran dans cet article).

Comment installer des twitter cards ?

Vous n’êtes pas développeur ni même un as de la technique ? Pas de soucis, Twitter a pensé à tout en vulgarisant au maximum le processus à adopter. Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur la plateforme d’aide aux développeurs Twitter qui y consacre une catégorie à part entière.

En effet, vous y retrouverez notamment l’outil “Validator tool” qui vous aidera à générer le code à intégrer sur votre site web selon la typologie de twitter cards que vous devez générer (que ce soit pour le format desktop ou mobile).

Capture d’écran 2014-03-24 à 21.39.23

Une fois que vous avez entré toutes les informations requises, vous pouvez prévisualiser votre travail ainsi que le code à intégrer sur votre site internet et/ou blog. Ensuite, il vous suffit de cliquer sur l’onglet “Validate & apply” et de renseigner l’URL concernée afin de vérifier si tout est en ordre en ce qui concerne les meta données.

Si le site contient les balises meta et que l’URL est la bonne, vous serez redirigé vers une page où vous pouvez soumettre des informations de base et une demande d’approbation. A noter que ce temps de latence varie selon la typologie de card que vous souhaitez intégrer. Par expérience (et de toute façon Twitter ne s’en cache pas), les formats “Player” et “Product” nécessitent plus de temps pour être approuvé (plutôt logique quand on connaît l’impact de ces formats et les potentiels abus qu’ils peuvent apporter).

Pour les plus expérimentés, Twitter vous propose aussi un pense bête concernant toutes les metas données possibles ainsi que les formats qui sont compatibles avec : https://dev.twitter.com/docs/cards/markup-reference

Mesurer l’impact des twitter cards

- Intégration des meta-données : check.

- Test de publications : check.

- Viralité : check ?

Et oui, là encore ce n’est pas un réflexe pour tous les CM mais il existe bien un outil d’analyse native chez Twitter : https://analytics.twitter.com

Vous y retrouverez à la fois des statistiques concernant votre compte en trois grandes catégories : Tweets, Followers et Twitter cards.

Brièvement les deux premières parties vous donneront des données assez classiques tels que les interactions (favoris et RT), vos meilleurs tweets, le nombre de mentions, abonnements/désabonnements, démographie des abonnés, intérêts, comptes similaires…

Toutefois, c’est la troisième catégorie qui nous intéresse le plus aujourd’hui puisqu’elle concerne les statistiques des twitter cards qui peuvent se résumer en un seul graphique nommé “Instantané” :

En bleu clair, vous retrouvez d’un point de vue quantitatif, l’ensemble des tweets générés sur Twitter au sujet de vos twitter cards (incluant et distinguant aussi les vôtres). En bleu foncé se retrouvent les impressions et enfin en jaune il s’agit des interactions sous forme de RT et clics.

L’oiseau bleu vous propose aussi d’autres catégories pour de nouvelles métriques qui concerneront :

- l’évolution des tweets étendus générés ainsi que leurs interactions et impressions.

- le type de “cartes” utilisées. De quoi voir quelles cartes ont le plus d’impact auprès de vos followers. D’ailleurs je vous conseille de diversifier vos tweets étendus afin de voir ce qui suscite le plus de clics auprès des internautes. A noter que la zone grise présente sur l’image représente la moyenne des clics qui concernent l’ensemble des sites utilisant des twitter cards.

Enfin d’autres informations plus anecdotiques vous seront proposés comme les liens qui ont le plus de succès, les utilisateurs qui ont partagés le plus de contenus dont vous étiez à l’origine (plutôt pratique pour engager des échanges conversationnels avec votre communauté d’ambassadeurs) et les supports utilisés par ces mêmes utilisateurs (application iPhone, Hootsuite, tweetdeck et autres).

Matthieu Dixte

Vous aimerez aussi...