SEO et recrutement font bon ménage

Le par | Catégorie: Intermédiaire, Réseaux pros.

Tags: , , , , , , , ,

L’optimisation des moteurs de recherche est devenue un élément incontournable dans chaque stratégie Web Marketing. Qui peut aujourd’hui se passer de la visibilité de Google ou n’importe quel autre moteur de recherche ? La requête web est tout simplement le pont communiquant entre le besoin de l’internaute et votre offre.

Chaque semaine ma consœur rédactrice Anne Delauney, vous divulgue ses précieux conseils en matière d’optimisation de moteur de recherche et ce peu importe le domaine d’activité. Néanmoins saviez-vous que chaque mois, il y a environ 226 millions requêtes liées à la recherche d’emplois sur Google uniquement ?

Un handicap en matière de visibilité naturelle vous fera passer à côté de candidats intéressants à recruter. Néanmoins, comme dans toute stratégie, il existe des règles de bases auxquelles il faut répondre dans la mesure du possible. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous vous proposons différents conseils pour mettre en œuvre les bases d’une stratégie d’emploi SEO (Search Engine Optimisation). Ainsi votre ciblage de «mots clés carrière» pourra faire partie intégrante de votre stratégie de recrutement…

1°) Posez vous les bonnes questions

Les «mots clés» doivent tout d’abord répondre vos besoins afin de contribuer à une  sélection de candidats potentiels qualifiés. Cependant, il ne faut pas oublier que les chercheurs d’emplois ou autres professionnels vont s’aider de ces mots-clés dans les moteurs de recherche pour trouver vos offres figurant sur les sites de carrières, les réseaux sociaux, agrégateurs et tout autre forme d’offres d’emploi en ligne.

Par conséquent, il est primordial d’établir une cohérence entre vos besoins et les recherches des internautes eux-mêmes. Bien souvent on s’accorde à dire qu’internet a eu une force et un impact considérable dans l’action et l’engagement des consommateurs dans l’acte d’achat. C’est donc de manière légitime que l’on retrouve les mêmes conséquences comportementales chez des professionnels qui sont de plus en plus plus avertis dans leur recherche de travail.

2°) Ecoutez vos cibles

Prenez du recul et tentez de “profiler” au maximum le genre de candidats dont vous avez besoins. Grâce aux outills d’analyse de votre choix, découvrez et creusez les besoins de votre cible afin de mieux comprendre ses attentes, ses codes, son comportement sur vos outils…

Google Analytics vous proposera aisément des rapports de référencement naturel mais aussi un suivis de vos liens sources, campagnes marketing… Le logiciel web permettra aussi de déterminer comment les visiteurs de votre site vous ont trouvés en utilisant un moteur de recherche, le nombre de pages vues, le temps qu’ils consacrés sur votre site carrière…

 



3°) Recherchez les bons mots clés

Une analyse poussée de vos KPI (indicateurs de performances) vous donnera une meilleure identification des internautes sur la façon dont ils retrouvent votre plate-forme carrière. Google webmaster tools quant à lui peut vous proposer de manière naturelle une liste de mots clés sur lesquels vous positionner afin d’optimiser vos performances.

Naturellement, les logiciels cités à l’instant peuvent vous produire un aperçu de mots clés à utiliser mais des générateurs de mots-clés comme Google Générateur peuvent vous fournit des informations le nombre de recherches mensuelle, des solutions de combinaisons thématiques, le niveau de concurrence, recherches communes… Bref, autant d’informations qui vous donneront des idées de mots-clés 😉

A noter qu’il ne faut pas chercher automatiquement les mots clés qui détiennent le plus de requêtes mensuels. Bien souvent il s’agit de mots clés très concurrencés et qui seront difficile à démarcher.

Il est tout à fait envisageable de vous positionner sans effort sur de nombreux mots-clés peu concurrentiels, mais qui chacun apportera un minimum de trafic. Dans notre cas de figure on mise sur la quantité, car il est plus facile de vous positionner en première page de google sur 100 mots-clés sans concurrence mais qui chacun amène 500 visiteurs par mois, plutôt que de faire la guerre pour vous positionner sur un gros mot-clé à 50 000 visiteurs. Les requêtes de longue traîne de plus de cinq mots vont générer par exemple un trafic plus ciblé.

 

4°) Espionnez vos concurrents

Les autres site internet de recrutement peuvent être de bonnes sources d’inspirations pour à la fois décider de vous positionner ou non sur des requêtes. Différents logiciels web permettent de savoir les mots clés de sites externes au votre comme par exemple: http://www.semrush.com/ mais il suffit tout simplement de scruter le code source des site web pour savoir sur quels mots-clés ils se focalisent.

D’ailleurs il peut être intéressant pour vous, d’évaluer le positionnement de vos concurrents et notamment des plus gros. Bien entendu il faudra éviter de vous positionner et de concurrencer un site Internet qui détient beaucoup plus de moyens et de visibilité que vous sur certains mots clés.

Au contraire, s’il s’agit d’une plate-forme de recrutement, essayez de vous intégrer sur celle-ci afin de mettre en valeur un peu plus vous offre d’emploi et/ou votre site carrière. Dans d’autres cas de figures, essayez de vous positionner sur les mots-clés qui détiennent un niveau de recherche moyens et dont le niveau de concurrence est faible. Ce seront les mots-clés les plus rentables qui vous permettront d’optimiser votre visibilité.

5°) Ne sous-estimez pas les titres de vos annonces d’emploi

A ce stade vous devriez avoir une liste de mots clés pertinents qui concernent vos besoins à la fois en tant qu’entreprise, mais aussi ceux de vos candidats cible. C’est pourquoi intégrez-y  très rapidement le titre ainsi que la ville du poste à pourvoir.  L’internaute est très avertis sur internet et va chercher à identifier ses besoins le plus rapidement possible (on a en règle général pas plus de 7 secondes pour séduire un internaute).

Une règle d’or sur Internet est de répondre aux besoins des internautes cibles. Or un candidat potentiel recherche avant tout:

  • l’intitulé de poste,
  • la zone géographique 
  • le type de contrat, 
  • la rémunération,
  • les domaines de compétences. 

Ce sont donc ces différentes valeurs principales qu’il faut mettre en avant directement depuis votre offre d’emploi  afin que le chercheur d’emploi puisse prendre considération le plus rapidement possible ces critères (et donc ne pas vous zapper).

Il faut donc être le plus explicite possible dès le début de votre annonce en mettant en avant dès le titre ce qu’elle a à lui offrir vis-à-vis de ses besoins. Plus vite ce dernier sera convaincu, plus il sera incité à consulter la suite avec plus d’attention dans les détails.

De plus ce genre d’annonces vont augmenter le taux de clics contrairement à d’autres annonces d’emploi plus abstraites. Qui dit besoin facilement identifié, implique un meilleur taux de satisfaction lors de la lecture de l’offre d’emploi.

Or, le but ultime d’un moteur de recherche est de proposer la page la plus pertinente auprès de l’internaute. En d’autres termes celle qui se rapproche le plus de ses besoins sera favorisées à la fois dans le positionnement des moteurs de recherches. Dans ce contexte, on comprendra aisément qu’avec une bonne landing page, de bons mots clé, présents également dans le titre, l’achat de mots clé et donc les coûts liés à l’achat d’espace sur le réseau search de Google Adwords s’en retrouvera réduit, si bien entendu vous passez par la promotion de votre site web via le réseau Search de Google Adwords.
 

Cependant il faut répartir l’information de manière judicieuse afin qu’elle soit proportionnée et équitable tout au long de votre annonce d’emploi. Il ne doit pas y avoir de disproportion et de fortes inégalités entre la valeur d’information du titre et le contenu de votre annonce d’emploi.

 

6°) Combinez vos mots-clés

De façon à optimiser vos annonces d’emploi, il est aussi pertinent de combiner différents mots-clés en même temps. Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer ce sont principalement les compétences techniques qui sont les plus populaires en matière de mots clés sur le web de l’emploi. La tendance démontre que les mots concernant directement les noms communs de métiers comme «développeur» ont moins d’impact que les compétences qui y sont associées comme par exemple HTML 5, Android, iOS…

Le site d’emploi Indeed.com (agréagateur d’offres d’emplois en ligne) publie mensuellement, les 10 mots-clés les plus populaires en matière d’offre d’emploi. Parmi cette liste on ne retrouve pas de métiers classiques comme “réceptionniste”, “sage-femme” ou même “serveur”. Ni même d’autres titres d’emploi plus généralistes comme “ingénieur” au “médecin” ni même des qualifications précises du type Master, MBA, BTS…

En effet, la liste représente principalement des compétences et notamment des compétences techniques très précises en matière d’informatique. Certes le web peut s’adresser naturellement à un public très spécifique lié à ces nouvelles technologies, mais cela démontre aussi que les compétences prennent le pas sur les diplômes ou les intitulés de postes.  

Par conséquent, il est important de sélectionner plusieurs combinaisons de mots clés pour se concentrer sur les plus productifs tout au long de votre travail mise en ligne.


7°) Landing pages & contenu à valeur ajoutée

Le contenu, le contenu, le contenu. On ne cesse de le répéter le contexte sémantique prend de plus en plus d’impact dans l’optimisation des moteurs de recherche. Néanmoins, une offre d’emploi se résume bien souvent en 4 ou 5 lignes et s’apparente bien plus à une brève, qu’à un article de fond… Alors comment faire ?

La création de Landing Pages ciblées à un public bien spécifique peut s’avérer être une stratégie efficace. Cela peut s’illustrer sur votre site carrière ou bien à travers un blog dédié à cette problématique de recrutement.

Apporter un contenu riche autour de votre cœur de  métier, de votre entreprise ou tout aussi bien des conseils auprès des chercheurs d’emploi, il faudra bien entendu en profiter pour y associer des liens vers les offres d’emploi que vous proposez sur votre site carrière. Ces pages de destination seront plus qualifiées en mots clés augmentent les chances d’être faciles à trouver par les robots Web et/ou demandeurs d’emploi.
Enfin, assurez-vous de multiplier les pages mono-thématiques qui seront consacrées à un nombre limité d’expressions-clés et gravitant autour d’un thème donné.

8°) Balisage sémantique

Le code HTML comprend un certain nombre de balises qui ont une fonction « sémantique » et qui donnent des indications sur la connotation et le sens du contenu de votre page web. Or les moteurs de recherche donnent plus d’importance à certains éléments riches en discernement. Il est par exemple évident qu’un titre évoque une représentation forte, idem pour un mot en gras/italique dans une phrase, un système de liste…

C’est pourquoi ces balises sont prises en compte par les moteurs de recherches qui se focaliseront et donneront plus d’importance à ce contenu balisé.Un titre se verra donc reconnaître un poids plus fort, parce qu’un titre est censé résumer le contenu qui le suit.

 Si possible, évoquez les informations les plus importantes dès le titre, énoncez sous forme de liste différentes compétences clés, en gras/italiques les informations aussi pertinentes dans la recherche de votre contenu.

9°) Personnalisez au maximum vos adresses URL

Le rewriting des URL est un gage de réussite primordiale dans n’importe quelle stratégie SEO. Il faut éviter au maximum les mots superflus qui n’apporte aucun élément de réponse dans la recherche d’emplois. Concentrez vous sur les mots clés principaux comme le job, le lieu et différentes compétences.

www.votre-entreprise-qui-recrute.com/recrutement/developpeur-html5-css3-paris-CDI

Évitez de sur-optimiser ses adresses URL en ne reportant uniquement trois ou cinq mots supplémentaires après votre nom de domaine. Les moteurs détectent facilement les tricheurs qui essayent d’en faire trop. Ce serait dommage de recevoir un coup de bâton de Google par exemple..

10°) Contenu multimédia

Utiliser du contenu multimédia images et vidéos sont tout autant appréciés par les moteurs de recherche car il peuvent être riche en mots-clés (description, balisage…).  C’est aussi un moyen facile de captiver le regard de l’internaute mais aussi de le garder plus longtemps sur votre Landing page. Uniquement les candidats les plus qualifiés et intéressés resteront plus longtemps sur votre page car ils y trouveront des éléments de réponses pour postuler par la suite.

Présentez les coulisses de votre entreprise en vidéo, mettez en avant votre recruteurs, les besoins/missions du poste à pourvoir, des retours d’expériences… Bref, le maximum de communication corporate qui peut séduire votre audimat.

Attention à ne pas avoir du contenu lourd pour ralentir le site web. Le temps de chargement est une métrique qui a aussi un impact dans l’algorithme des moteurs de recherche.

 



11°) Netlinking

Maintenant passons à l’indice de popularité des sites Internet. La popularité et la qualité des  liens ont été un des éléments fort qui ont fait le succès de l’algorithme de Google parmi les anciens ce moteur de recherche. Ce dernier utilise à la fois les liens entrants et sortants pour calculer votre popularité et intérêts pour les internautes. Il s’agit de mesurer la quantité, mais aussi la qualité des liens qui pointent vers une page spécifique. 

Il vous faudra élaborer une politiques de liens à la fois interne et externe. Cela peut s’illustrer vers des liens sur votre site carrière depuis des sites crédibles, des blogs d’auteurs influents ou depuis des plates-formes carrière populaires. Le tout doit être associé à des thématiques cohérentes et peut s’appliquer aussi dans une logique de maillage interne.

N’hésitez pas à mettre en place un lien dès que vous pouvez mettre en avant une partie de votre site Internet depuis vos offres d’emploi. Tout élément de communication digitale peut donc être lié entre votre site Internet carrière, vos liens sociaux, votre blog… Cela vous permettra de mieux orienter les vos visiteurs, mais aussi de mieux identifier votre entité sur les moteurs de recherche tout en vous appuyant sur vos différents atouts. Des sites Internet tel que LinkedIn Viadeo ou d’autres agrégateur d’offre d’emploi constituent bien souvent un bon parti pris en matière de popularité sur Google.

 

12°) Socialisez vous

Les médias sociaux ne sont pas seulement une excellente plate-forme pour annoncer et/ou distribuer des offres d’emploi. C’est aussi un excellent moyen de rediriger les internautes de ces réseaux, vers votre site Internet carrière.  

La présence de plugins sociaux sur vos outils peuvent aussi Inciter au maximum les partages et interactions sociales. Cela permettra dans un premier temps d’accroître la visibilité de vos annonces d’emploi grâce à la viralité des réseaux sociaux. A noter que ces derniers peuvent s’articuler autour de réseaux sociaux professionnels et augmenteront ainsi la qualité de vos potentielles candidatures. C’est donc à vous de mettre en avant ces plateformes sociales et/ou communiquer dessus: Viadeo, Linkedin, Digikaa, Salezeo…

De surcroît, les moteurs de recherche prennent en considération l’aspect social et identifie de plus en plus les utilisateurs en les associant à la création et/ou au partage de contenu qualifié. Lorsque Google identifiera les activités sociales et le partage de liens concernant votre annonce d’emploi, il considérera ainsi que son impact social est positif.  contenus intéressants et productifs pour les autres internautes d’autant plus pour ceux qui font partie du réseau de ce même personne.

En définitive, le référencement naturel n’est pas une pratique innovante. Toutefois elle n’est pas naturellement réfléchie en matière de recrutement et peut même s’avérer sous-estimée. Comme d’autres canaux de communications, il faudra en permanence apporter des modifications afin d’optimiser la réception et la visibilité de votre message. Cette stratégie de visibilité sur le long terme peut réduire votre coût de recrutement et vous aider à atteindre des candidats qualifiés où la concurrence n’est pas.

Matthieu Dixte

 

Matthieu Dixte

Matthieu Dixte

Digital Native et Webmarketeur grâce à des études associant tourisme, commerce et webmarketing. Une devise simple rythme mon quotidien pour améliorer au maximum l’expérience client : KISS (Keep It Simple and Stupid).
Matthieu Dixte

Vous aimerez aussi...