Social shopping : les meilleures applications

Le par | Catégorie: Réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux et la vente en ligne sont destinés, dès leur naissance, à se marier pour proposer des solutions innovantes pour déployer de nouveaux mécanismes de partages, de recommandations et de commercialisations. J’ai sélectionné pour vous les meilleures applications pour vendre sur les réseaux sociaux… Ou les réseaux sociaux consacrés à la vente !

Vendre directement en ligne sur Facebook avec Ecwid

Ecwid est certainement l’une des meilleures solutions disponibles. Elle vous permet d’intégrer un widget de vente en ligne sur un site web existant, mais aussi, et c’est ce qui nous intéresse ici, sur Facebook. Vous pouvez ainsi directement ajouter un onglet « shop » dans votre page et vendre en ligne à sa communauté, sans les emmener sur votre site Internet.

La gestion de ses produits et catégories se fait depuis le site Ecwid.com, avec une ergonomie en glisser-déposer particulièrement conviviale. L’application s’installe facilement sur Facebook. Vous pouvez ajouté alors un onglet. En un clic, les utilisateurs arrivent dans votre boutique sans quitter votre page Facebook, sur laquelle vos articles à la vente sont directement disponibles et peuvent être commandés.

facebook-vente-ecwidToutes les fonctionnalités d’une boutique en ligne sur une page Facebook, et en français s’il vous plaît !

Les options sont extrêmement nombreuses : vous pouvez tout configurer, comme les moyens de paiement, la zone de livraison, les options de livraison, le thème graphique (il est possible de créer le sien), les fonctionnalités de partages sociaux, etc…

panier-ecwidUn panier digne d’une solution e-commerce traditionnelle

Ecwid repose sur une approche Freemium : gratuite jusqu’à 10 article, elle vous coûtera 15 dollars par mois jusqu’à 100 produits, 35 dollars par mois pour 2500 produits, et 100 dollars par mois pour un nombre illimité de produits.

Si nous vous recommandons Ecwid pour vendre une sélection d’articles sur Facebook, l’application pourrait s’avérer plus difficile à gérer, moins fonctionnelle ou ergonomique pour un grand nombre d’articles.

Testez Ecwid : http://www.ecwid.com/

Vendre directement en ligne sur Facebook : bon plan ou gadget ?

Pourquoi vendre sur Facebook quand on dispose aussi de sa boutique marchande ? Ne choisir que Facebook comme canal de vente en ligne serait en effet risqué : vous capitalisez sur une application et un site dont vous n’êtes qu’un utilisateur, et vous vous soumettez aux aléas de l’une comme de l’autre. En effet, il est difficile de développer une communauté d’acheteurs sur Facebook et de les fidéliser quand un simple changement des conditions générales d’utilisation pourrait mettre un terme à votre boutique sur Facebook.

Pour autant, vous pouvez mettre en place des synergies entre une boutique de vente en ligne traditionnelle et une application comme Ecwid :

  • pour valoriser une sélection de produits phares
  • pour déstocker en touchant une clientèle complémentaire (il est possible de mettre en place des opérations promotionnelles en upgradant son compte, à partir de 15 euros par mois).
  • pour faire connaître vos nouveautés dans une phase de lancement

Essayez, et faites-vous votre idée !

Le bon plan : Deliveryby.com a été pensé pour les restaurants et propose des solutions de réservation et de vente sur Facebook particulièrement adaptés à cette cible.

Si vous possédez un site Prestashop, vous pourriez aussi apprécier l’extension Facebook PS Shop Tab (payante).

Fancy, Etsy : du social shopping tendance et créatif

Parallèlement aux places de marché traditionnelles, des plateformes de vente en ligne collaboratives ont émergé et se sont développées sur de nombreux secteurs d’activités.

Etsy.com se positionne sur les marchés de la mode, du prêt-à-porter, de la déco et de l’ameublement et fait la part belle aux créateurs indépendants. Les fonctionnalités de partages et de recommandations rapprochent Etsy.com des réseaux sociaux comme Facebook : plus un article est aimé de la communauté, plus il est mis en avant et a une chance d’être vu par d’autres acheteurs potentiels. Si Etsy cible avant tout les créateurs et les indépendants, une grande marque peut très bien décider d’animer ses ventes ou de célébrer un moment-clé de son histoire par la création de séries limitées, vendues exclusivement sur Etsy.com : à l’occasion d’un anniversaire, par exemple.

etsyUn accessoire qualitatif et haut de gamme sur Etsy, qui a séduit 1277 membres de la communauté

Plus généraliste, Fancy.com propose aussi des fonctionnalités sociales avancées : on peut commenter un article, l’ajouter à ses favoris ou à sa liste de souhaits. Fancy.com peut donc proposer, à une marque créative, une place de marché sociale et participative en complément de ses canaux de vente habituels en ligne.

Twitter se lance aussi dans la vente en ligne, et propose depuis 2014 un bouton acheter à certains de ses partenaires. Un service destiné à se développer et à constituer un véritable relais de croissance.

Injectez du social shopping à son site e-commerce

Vous pouvez aussi directement ajouter des fonctionnalités de social shopping à votre site e-commerce. MadameChoup.com, par exemple, spécialisé dans la vente de tabliers vintage, propose deux solutions. Vous pouvez soit acheter un article à prix normal, soit acheter malin : une remise est accordée aux clients qui acceptent de partager un article à dix contacts sur Facebook.

choupVous achèterez malin ou plein tarif ?

Cette fonctionnalité est disponible sur plusieurs CMS grâce à des extensions dédiées. Par exemple, vous pourriez essayer pour Prestashop Social Discounts (payante), qui vous permet de configurer des réductions pour les acheteurs qui partagent sur les réseaux sociaux. Magento n’est pas en reste avec par exemple l’application payante Facebook & Twitter Promo. Si vous en connaissez une pour Drupal Commerce, nous serions ravis de la découvrir en commentaire.

Le comments Plugin de Facebook peut aussi être ajouté à votre site e-commerce : les commentaires seront alors directement ajoutés par les utilisateurs depuis leur compte Facebook. Les partages sur le célèbre réseau social sont ainsi facilités, accroissant votre visibilité et votre audience potentielles.

Et vous, comment envisagez-vous le social shopping ?

Benjamin Thiers

Benjamin Thiers

Chargé de cours pour Euromed Management, je partage aujourd’hui mes connaissances avec des étudiants de cycle supérieur, du bachelor au Master II. Je participe aussi au développement de Jalis : référencement naturel, médias sociaux, formation…
Benjamin Thiers

Vous aimerez aussi...